Vous êtes ici // Accueil // Publications // Édition Rhizome : revues et ouvrages // La politique du Logement d’abord en pratique (Ouvrage) // Préface

Préface

Sylvain Mathieu - Délégué interministériel à l'hébergement et à l'accès au logement

Année de publication : 2022

Type de ressources : Rhizome - Thématique : PUBLIC PRECAIRE, Sciences politiques, Sociologie, TRAVAIL SOCIAL

La politique du Logement d’abord en pratique (Ouvrage)

Le Logement d’abord sonne comme une revendication, une demande de solutions concrètes et rapides face à la précarité. Et c’est bien son ambition : être une réponse forte et d’ampleur en ce qu’il constitue une réforme de la politique publique majeure et structurelle, qui touche aux fondamentaux mêmes de l’action et de la pensée sociales.

L’introduction du Logement d’abord comme principe de la lutte contre le sans-abrisme en France constitue – encore – un réel changement des pratiques de l’ensemble du secteur concerné par cette politique. Il est une rupture avec l’approche classique par les déficiences personnelles en s’appuyant sur les compétences et les dynamiques. Il prône l’adaptation aux besoins d’accompagnement plutôt que l’application stricte d’aides normées. Il vise une approche globale des personnes en lieu et place de la parcellisation des individus. Bref, le Logement d’abord prend racine dans la confiance mutuelle, il va vers, il agit en situation.

Le Logement d’abord revient sur plus de 50 ans de mise en place raisonnée et systématique d’un système de réapprentissage progressif de la capacité d’habiter pour un sans-abri, système qui d’ailleurs a obtenu de bons résultats, mais qui trouve ses limites, qui a vieilli et s’est décalé par rapport à l’évolution sociale.

Le Logement d’abord est aussi un marqueur de la plus forte demande de performance adressée aux politiques publiques. Né de l’expérimentation scientifique, le Logement d’abord est une politique basée sur les preuves : il a été validé dans des conditions claires et scientifiques et cette volonté de mesurer, d’adapter, d’optimiser fait partie de son ADN. C’est d’ailleurs encore un élément de rupture : le travail social peut se mesurer et ce n’est ni une remise en cause des travailleurs sociaux ni une dénonciation du soutien social en général, bien au contraire. La mise en avant des résultats valorise l’action souvent ignorée des travailleurs sociaux et démontre l’importance d’agir dans le champ social pour une société inclusive, bienveillante et équilibrée.

Certes, le Logement d’abord ne constitue pas en lui-même un système global ; il s’insère dans un ordre politique, il s’articule avec les autres actions publiques et il ne fait pas pousser par miracle les logements abordables. Mais par la prise de conscience qu’il suscite, il rend apparents les manques et dynamise les politiques publiques qui lui sont liées.

L’ensemble du présent ouvrage illustre parfaitement à la fois la force et l’importance du modèle du Logement d’abord, mais aussi la nécessité du travail de fond pour faire bouger des lignes qui se sont construites pendant des décennies et ont imprégné tout le champ social. Ces 50 ans de fonctionnement basé sur la réparation, sur une forme d’apprentissage pour habiter, une grande réticence à mettre en situation et à accompagner directement, créent des réflexes, un écosystème, un mode de transmission de savoirs, des formations adaptées, qui ne se changent pas du jour au lendemain. Il faut donc un travail obstiné, continu, indispensable et nécessaire pour installer le Logement d’abord comme principe d’action de la politique publique de lutte contre le sans-abrisme. C’est l’ambition de cet ouvrage d’y contribuer, en rendant compte d’expériences, de réflexions, de personnes directement concernées, de professionnels, de chercheurs, de décideurs… Je tiens à les remercier, comme je tiens à remercier tous les acteurs de la politique du Logement d’abord en France qui au quotidien la font vivre et y travaillent sans relâche au bénéfice de toutes celles et tous ceux en situation de mal-logement.

Publications similaires

Logement (d’abord), accompagnement social et santé mentale (28 mai 2019)

accompagnement - participation - habitat - logement - logement - logement - aller vers - logement d'abord - rue - sans-abris

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2019

Détruire les grands ensembles ?

politique de la ville - habiter - précarité - précarité - ville

Christian DELORME - Année de publication : 2001

Accompagner des personnes âgées précaires

hébergement - vieillissement - isolement - aller vers - accompagnement