Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°63 – Cliniques et migrations (Mars 2017) // Migration et santé mentale, quelles perspectives de politisation ?

Migration et santé mentale, quelles perspectives de politisation ?

Nicolas CHAMBON - Sociologue, Orspere-Samdarra, Centre Max Weber, Lyon

Année de publication : 2017

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sociologie, PUBLIC MIGRANT

Cahiers de Rhizome n°63 – Cliniques et migrations (Mars 2017)

Si à la fin du XXe siècle, le sort des demandeurs d’asile, des déboutés, des sans-papiers et plus généralement des étrangers est une préoccupation militante polarisant le champ politique ; force est de constater qu’en 2017 ces mouvements mobilisent moins. Le contexte politique n’est pas favorable aux mobilisations et les militants se sont surtout lassés dans ces luttes devant notamment la difficulté à mobiliser les personnes concernées. Ainsi, leur démotivation nous a semblé se rapporter à la quête, infructueuse, du « bon » étranger, qui correspondrait au profil désiré, notamment celui d’une personne engagée politiquement dans la cause des étrangers.

Clinique et politique des conséquences ?

Dans le même temps, le champ de la santé a été progressivement concerné par les problématiques migratoires. La préoccupation quant à la prise en compte de la santé des migrants reproblématise donc les formes de soutiens possibles et la santé constitue alors un nouveau champ pratique pour convoquer à la solidarisation avec ce public. Du fait de l’évolution des migrations mais aussi du cadre législatif, le soutien et le suivi d’intervenants sociaux et en santé sont devenus centraux dans le parcours des migrants primo-arrivants ; des militants publicisent des lieux de soin ; des avocats demandent à des étrangers de solliciter des certificats médicaux dans le cadre de procédures de régularisation… L’augmentation de la fréquentation des lieux de soin par ce public confronte les professionnels à des souffrances qui ne correspondent pourtant pas forcément à des pathologies identifiées. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Personne n’est isolé. Mémoires, p. 8-10.

migrations - catégorie - asile - isolement

Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2016

L’Exclusion, une catégorie mouvante

exclusion - catégorie - insertion - chômage

Olivier QUEROUIL - Année de publication : 2001

Les « classes moyennes », au miroir déformant des politiques publiques,

catégorie - politiques publiques - classe moyenne