Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°41 – Le prendre soin a-t-il encore une langue? (Avril 2011) // Créer les conditions de possibilité de la parole. Une dangereuse autonomie

Créer les conditions de possibilité de la parole. Une dangereuse autonomie

Jacqueline DHERET - Psychanalyste, Membre de l’ECF, Enseignante à la section clinique de Lyon

Année de publication : 2011

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie, PUBLIC PRECAIRE

Rhizome n°41 – Le prendre soin a-t-il encore une langue? (Avril 2011)

Nous sommes dans le contexte d’une pratique voulue par des psychanalystes, qui reçoivent dans une institution dont ils ont eu l’initiative, le CPCT Lyon[1]. Une pratique thérapeutique, donc, qui s’oriente de la clinique analytique, bien que les conditions qui permettent l’exercice d’une cure ne s’y trouvent nullement réunies… Une institution où l’on met l’accent sur la présence réelle, l’ici et maintenant, sans insister trop sur le : « Venez parler ».

La prudence, en psychanalyse, vise la singularité de l’impasse d’un sujet, pris dans les rets d’une demande plus ou moins explicite : comment décider de ce qui se présente le plus souvent de façon irruptive, comment alléger l’identification mortifère qui conduit vers nous ? Comment trouver un point d’arrêt au déchaînement qui a pour effet un retrait du lien social ? Quel frayage préalable est possible, facilitant une « trouvaille » provisoire qui limitera le risque de passage à l’acte ? Comment donner la parole à ce qui n’a pas de place, ce qui suppose de faire de la souffrance humaine une affaire d’éthique et non de pathologie ?

Créer les conditions de la parole

Le projet du CPCT repose sur une analyse réaliste des conditions de la parole, pour nombre de personnes qui se trouvent aujourd’hui en situation de précarité.

La dimension institutionnelle sert d’abri et permet d’accueillir ce qui rend impossible ou difficile l’adresse à un analyste en cabinet. Elle soulage aussi de ce qui, dans le champ social, est occasion d’injections imaginaires, selon des idéaux uniformes. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Réflexions à propos du suivi de patients migrants en situation de précarité en centre médico-psychlogique.

clinique - professionalité - accès aux soins - migrations - pratiques - CMP

Laure BOUCHET - Année de publication : 2016

Figure du tiers dans la rencontre clinique inter culturelle (19 juin 2006)

clinique - accès aux soins - interprétariat - langue - tiers

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2006

Des pratiques éducatives de santé mentale dans le champ de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

clinique - professionnalité - protection judiciaire de la jeunesse - adolescents difficiles - adolescents - action éducative