Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°43 – La mondialisation est un déterminant social de la santé mentale (Janvier 2012) // Edito

Edito

Jean FURTOS

Année de publication : 2012

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SANTE MENTALE

Rhizome n°43 – La mondialisation est un déterminant social de la santé mentale (Janvier 2012)

Chaque époque est soumise à de puissants processus qui influencent la manière dont les gens vivent en société. Notre époque est marquée par les effets psychosociaux de la mondialisation néolibérale, et ce dans les cinq continents. Elle produit une précarité qui se caractérise par une incertitude sur le lien social, d’abord constatée sur les plus pauvres et les plus malades, mais non moins présente au cœur de nos sociétés.

La langue française nous donne l’opportunité de distinguer deux phénomènes très différents, bien qu’intriqués[1] : la mondialisation et la globalisation.

La mondialisation est un processus de très longue période qui résulte de la croissance des flux migratoires et d’informations à travers les frontières physiques et politiques. Ce phénomène prend la dimension d’un « Village planétaire » où l’autre est mon voisin. C’est une véritable conscience mondiale qui émerge et qui revendique une meilleure gouvernance et une nouvelle citoyenneté. Ce défi est certes périlleux mais vital à relever.

La globalisation, elle, représente la prédominance absolue de l’économie de marché, fondée seulement sur la compétitivité et le profit dans tous les pays et sur toutes les activités de production et d’échange de biens et de services.

Depuis une trentaine d’années, la dérégulation a consacré le triomphe du marché sur l’Etat, avec une double émancipation, celle du financier par rapport à l’économique et celle de l’économique par rapport au politique, l’ensemble étant déconnecté du temps social et humain. Les interactions entre l’individu et le collectif deviennent de plus en plus modifiées par la marchandisation, avec des effets psychosociaux de plus en plus évidents. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Le métier de psychiatre et la précarité

précarité - souffrance psychique

Philippe DAVEZIES - Année de publication : 2002

Réseaux en santé mentale et précarité pour les demandeurs d’asile (3 juillet 2007)

précarité - accès aux soins - migration - asile - santé - réseau

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2007

Le « migrant précaire » PASSe à l’hôpital psychiatrique

précarité - accès aux soins - migration - permanence d'accès aux soins de santé (PASS)