Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019) // Résider en pension de famille : un logement individuel en collectivité pour les personnes fragilisées

Résider en pension de famille : un logement individuel en collectivité pour les personnes fragilisées

Juliette HALIFAX - Docteure en démographie, Chercheure au Département d’études, de recherches et d’observation (DERO) de l’Association pour la professionnalisation, la recherche, l’accompagnement et le développement en intervention sociale (Apradis), Amiens
Marie-Véronique LABASQUE - Docteure en psychologie clinique, Responsable du Dero de l’Apradis, Amiens

Année de publication : 2019

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC PRECAIRE

Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019)

Un mode de logement original

« La résidence sociale dénommée “pension de famille” est un établissement destiné à l’accueil sans condition de durée des personnes dont la situation sociale et psychologique rend difficile leur accès à un logement ordinaire » (art. L. 633-1 du Code de la construction et de l’habitation). Les pensions de famille – ou maisons relais – sont des structures relativement jeunes dans le paysage social qui permettent à des personnes fragilisées d’habiter autrement que dans des structures d’hébergement ou en logement diffus. Les résidents sont locataires d’un logement individuel, tout en ayant accès à des parties communes où sont proposés différents services et activités. Ils sont également accompagnés par un ou plusieurs professionnels, nommés hôtes. Ces derniers ont généralement une formation dans le domaine social ou de l’animation, voire pas de formation spécifique.

Au niveau social, les résidents bénéficient d’un accompagnement par les hôtes, à la fois une aide pour les démarches administratives et de la vie quotidienne et la proposition d’activités au sein ou en dehors de la pension de famille. Du fait des caractéristiques des résidents et de leurs problèmes de santé, nous verrons que les hôtes sont également amenés à leur proposer un accompagnement sanitaire. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

La rue comme addiction

hébergement - habiter - rue - accompagnement - addiction - témoignage

Jean-François KRZYZANIAK - Année de publication : 2019

Parcours d’hébergement et santé mentale : Une étude dans les CHRS de l’Ain. (Rapport final de recherche).

hébergement - insertion - logement d'abord

Lou EINHORN-JARDIN, Halima ZEROUG-VIAL, Mathilde SORBA, Nicolas CHAMBON, Guillaume PEGON et Ruxandra JORIOZ - Année de publication : 2018

Considérer les attachements des sans-abri aux animaux

hébergement - animaux - attachement