Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°67 – Supporter le travail ? (Avril 2018) // Rendre visible le travail invisible ? Prendre soin du travail pour travailler le « prendre soin »

Rendre visible le travail invisible ? Prendre soin du travail pour travailler le « prendre soin »

Jean-Paul LANQUETIN - Infirmier de secteur psychiatrique, praticien chercheur en soins infirmiers, Centre Hospitalier Saint-Cyr au Mont d’or

Année de publication : 2018

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychiatrie

Cahiers de Rhizome n°67 – Supporter le travail ? (Avril 2018)

Au-delà de la nécessaire priorité liée aux questions d’emploi, les questions du travail n’ont jamais été aussi présentes que ces dernières années dans les discours sociaux, managériaux et politiques. Et le travail n’est pas l’emploi. L’emploi désigne avant tout le contrat salarial qui lie le salarié à son employeur, nous sommes alors « au » travail.

Le travail contient des dimensions qualitatives qui dépassent ce cadre. Celles-ci touchent les différentes formes d’investissement de l’homme au travail : les (beaux) gestes, la finalité, les valeurs, la réalisation de soi, l’équilibre contribution/rétribution. Nous sommes alors « en » travail.

Ainsi, je suis infirmier de secteur psychiatrique (ISP), pas « opérateur de productions d’actes de soins ». La définition des métiers du soin englobe cette référence à la productivité, parfois sacralisée, et la dépasse. D’un côté, accomplir des actes de soin, compter et chiffrer. De l’autre, déchiffrer le réel de cette activité basée sur la sollicitude à autrui, prendre soin, « produire » des attentions et des liens. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Professions en précarités ? (5 octobre 2009)

travail - intervention - précarité - professionalité - accompagnement - usagers - pratiques

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2009

Rétablir le droit au travail des demandeurs d’asile

travail - politique - droit d'asile

Zohra HARRACH - Année de publication : 2005

Subjectivité, travail et exclusion

travail - exclusion - santé mentale - chômage