Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°49-50 – Reconnaître l’invisible, gouverner l’imprévisible (Octobre 2013) // Du regard des passagers

Du regard des passagers

Édouard LEAUNE - Interne en psychiatrie, étudiant en Master 2, de philosophie de la santé
Léo WENDT - Etudiant en Master 2 de psychologie clinique

Année de publication : 2013

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie, Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°49-50 – Reconnaître l’invisible, gouverner l’imprévisible (Octobre 2013)

Il est pour le moins banal de noter que les institutions ont pour lot quotidien de recevoir des stagiaires de tous horizons. C’est à partir de cette place spécifique de passagers temporaires (interne en psychiatrie et étudiant en psychologie) régulièrement amenés à monter à bord de différents navires institutionnels et à rencontrer les équipages institués, que nous souhaitons proposer une modeste réflexion.

Parmi les spécificités inhérentes à cette place, le statut hybride de l’étudiant lancé dans un processus de formation le situe entre deux positions, celles de l’étudiant apprenant et du professionnel en devenir. Cette situation d’entredeux est une invitation régulière et parfois déconcertante aux voyages dans les institutions accueillantes, voyages qui s’effectuent également grâce à l’écart entre les références théorico-universitaires et les terrains de stage au niveau pratique. Tentant alors de construire, tel un migrant (Mercader, 2007), les codes et représentations à l’origine des cultures non seulement du corps professionnel auquel il souhaite appartenir mais également des cultures et généalogies institutionnelles rencontrées, le passager a pour particularité d’être pour une large part un “profane” que les institutions doivent affilier. La nécessaire reprise des énoncés locaux (façons de faire et de penser) confronte les passagers à l’inévitable affiliation dans les groupes institués (Gaillard, 2004) qui favorise au fil du temps la connaissance d’une pluralité de configurations des liens institutionnels.

Ces spécificités provoquent un certain nombre de mises en tension. D’une part la conflictualité théorico-pratique entre pensées formalisées et pratiques professionnelles marquées par les accordages nécessaires avec la réalité de terrain favorise la construction et la croissance d’une professionnalité chez ces passagers ; cet écart contribue à la fécondité de cette position tant qu’il ne devient pas écartelant et qu’il ne conduit pas à l’exil d’une des deux références. Schématiquement, la crispation autour d’un savoir universitaire pourrait dénoter la rigidité du passager ; de la même façon, les rigidités des groupes institués imposent parfois un collage (clôturant) aux énoncés en place. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Le mentorat de rétablissement : introduction d’un programme de formation médicale et d’une approche de e-learning pour-et-par les usagers

Canada - rétablissement - formation - usager

Jean-François PELLETIER, Michael ROWE et Larry DAVIDSON - Année de publication : 2017

Programme formation « L’interprétariat en santé » 2018

formation - accès aux soins - migration - interprétariat - accueil

Année de publication : 2018

Etre psychologue psychothérapeute en Allemagne

formation - Allemagne - professionnalité