Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°34 – Mesurer… les effets de l’évaluation (Mars 2009) // Cahiers des charges de l’évaluation externe des réseaux de santé

Cahiers des charges de l’évaluation externe des réseaux de santé

Fernando BERTOLOTTO - Sociologue, consultant en santé publique

Année de publication : 2009

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Santé publique, Sociologie

Rhizome n°34 – Mesurer… les effets de l’évaluation (Mars 2009)

Etant consultant indépendant en santé publique, j’ai pu conduire depuis plusieurs années un certain nombre de travaux d’évaluation interne et externe de réseaux de santé (notamment des réseaux ayant pour finalité la facilitation de l’accès aux soins et à la prévention des publics socialement vulnérables, la prise en charge de publics consommateurs de produits psycho actifs, et de soins palliatifs), ainsi que des missions d’accompagnement méthodologique et de formation d’acteurs engagés ou souhaitant s’engager dans cette nouvelle forme de travail.

L’évaluation externe des réseaux de santé est une composante de l’évaluation des politiques publiques de santé

Dans cette perspective, il semble donc indispensable que les institutions de tutelle définissent précisément ce qu’elles attendent des réseaux de santé en général et de chaque réseau thématique en particulier, afin que ces organisations puissent, à leur tour, situer leurs pratiques et rendre compte de leurs résultats de manière positive, en adhérant pleinement au projet de l’évaluation.

Il semble ici important de rappeler que le processus de développement institutionnel des réseaux de santé a plus de vingt ans, et des nombreuses évaluations ont été financées pour accompagner ce processus, au point qu’un véritable champ d’activités s’est développé, et un marché s’est constitué autour de nombreux « experts ». Cependant, les finalités de ces demandes d’évaluations, la qualité et l’usage des résultats restent souvent confidentiels, et leur intérêt difficile à apprécier dans une perspective d’évaluation des politiques publiques.

Afin de préserver la crédibilité de cette exigence, il semble indispensable de présenter clairement dans les cahiers des charges de l’évaluation externe des réseaux de santé, la manière dont celle-ci sera considérée dans la perspective d’évaluation des politiques de santé publique, les modes de contrôle de la qualité des prestations et les conséquences de responsabilité qu’une telle démarche entraîne pour les parties engagées dans la démarche. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

De l’excès de pouvoir à la mutualité

participation - savoir expérientiel - usager

Jean FURTOS - Année de publication : 2015

Santé mentale et évaluation : une place nécessaire pour le ressenti

participation - évaluation - santé mentale - réseau

Michel JOUBERT - Année de publication : 2004

Quand un poste incarne une contradiction

Groupe d'entraide mutuelle (GEM) - participation - professionnalité - inclusion