Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°9 – La psychiatrie publique en question – 2ème volet : Un héritage à réinventer (Septembre 2002) // Après les élections présidentielles

Après les élections présidentielles

Christian LAVAL - sociologue, ORSPERE-ONSMP

Année de publication : 2002

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sociologie

Rhizome n°9 – La psychiatrie publique en question – 2ème volet : Un héritage à réinventer (Septembre 2002)

La stupeur provoquée par les résultats du premier tour des élections présidentielles nous a donné envie de revisiter le type de rapport qu’entretiennent aujourd’hui le champ politique et celui du soin psychique. Nous avons essayé de dépasser les prises de positions dites de grand principe afin de dégager quelques points récurrents qui interrogent…

La dimension psychique de la vie sociale est devenue un objet problématique interpellant à la fois la psychiatrie et le politique.

Cette interpellation se pose dans un contexte de triple crise :

  • Le politique est en crise en tant que processus démocratique de prise de conscience collective, de discussion réflexive et contradictoire, et de puissance de résolution des problèmes sociaux.
  • La psychiatrie est en crise. En tant que notion trans ou extra nosographique, la souffrance psychique appliquée au champ de la précarité a accéléré la crise des couples d’opposition normal/pathologique et soignant/patient qui structurent la discipline psychiatrique depuis deux siècles.
  • Mais surtout, cette interpellation dévoile une crise du type de rapport entretenu jusqu’alors entre psychiatrie et politique : questions, réponses et prospectives !

Comment la psychiatrie se situe-t-elle par rapport au politique ?

L’intervention psychosociale, notamment auprès des personnes précarisées, doit-elle être seulement examinée comme une offre technique et non affectée par les mutations de fond qui travaillent une société de plus en plus connectique, donc inégalitaire ? La situation actuelle nécessite une appropriation par les psy de la dimension clinique de ce nouveau problème social. Mais ne nécessite-t-elle pas aussi de ne pas se laisser enfermer dans une arène de débat techniciste qui en abraserait la dimension politique ?

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

La souffrance psychique : un nouveau paradigme ?

précarité - aller vers - exclusion - souffrance psychique

Jean-Pierre MARTIN - Année de publication : 2001

La santé mentale des migrants, l’affaire de qui ?

clinique - exil - souffrance psychique - Belgique

Cihan GUNES - Année de publication : 2017

Précarités : extension du domaine de la clinique

clinique - précarité - exclusion - souffrance psychique - errance