Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°75-76 – Pair-aidance, interprétariat et médiations (mars 2020) // (Se) Faire confiance : les enjeux d’une collaboration et d’une transformation du cadre clinique en pédopsychiatrie

(Se) Faire confiance : les enjeux d’une collaboration et d’une transformation du cadre clinique en pédopsychiatrie

Iona ATGER - Pédopsychiatre, Directrice médicale, CMPP de Massy, Massy
Djamel KHOUAS - Interprète-médiateur, ISM-Interprétariat, Paris
Stéphanie LARCHANCHE - Anthropologue médicale, Responsable du transfert de compétences (formation, enseignement, recherche), Centre Minkowska, Paris

Année de publication : 2020

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Linguistique, PUBLIC MIGRANT

Cahiers de Rhizome n°75-76 – Pair-aidance, interprétariat et médiations (mars 2020)

Instaurer une approche du soin centrée sur la personne et axée sur le rétablissement nécessite une communication fluide dans la langue appropriée. Dans cette perspective, les interprètes formés occupent un rôle central pour explorer la manière dont les individus recourent à des expressions ou des mots particuliers, et dont ils font sens de leur expérience de la souffrance. Sans interprètes formés, les professionnels de la santé mentale ne peuvent réellement accéder aux sentiments, besoins et ressources de leurs patients (Hanssen et Alpers, 2010). Ils ne sont pas seulement des traducteurs du monde verbal (Leanza, 2005). Ils permettent l’intégration des différents modèles de soins présents dans la rencontre professionnel-patient, notamment en facilitant la compréhension des variables culturelles, sociales et contextuelles des difficultés du patient et de ses circonstances de vie. Ces données sont vitales pour les cliniciens…

De nombreux travaux soulignent que, malgré tous ces avantages de l’interprétariat professionnel, une majorité des professionnels rapportent de nombreuses difficultés à travailler avec les interprètes et les patients allophones (Kotobi et al., 2013 ; Raval et Smith, 2003 ; Favereau, 2010). Parmi ces difficultés, ils identifient la perte d’information, le manque de temps, la question éthique posée par la présence d’un tiers, l’allongement du temps de consultation relatif au processus de traduction (Rosenberg, Leanza et Seller, 2007), les difficultés à passer d’une relation duelle à une relation triadique – vécue comme perturbant la rencontre et le lien soignant-soigné (Tribe et Morrissey, 2004). Dans le contexte de la santé mentale en particulier, c’est l’impartialité de l’interprète qui est souvent sujet à débat, les professionnels soulignant le risque de déformation des propos de l’échange (Leanza et al., 2014). Ces derniers évoquent également un sentiment d’exclusion lorsque l’échange s’instaure entre le patient et l’interprète et une perte de contrôle sur la dynamique de l’échange à proprement parler (Rosenberg, Leanza et Seller, 2007 ; Tremblay et Leanza, 2011). Il est vrai que le travail avec interprète impacte la dynamique de l’entretien clinique et que, par sa présence, l’interprète influence la relation avec le patient et, par conséquent, la qualité du soin. La relation triadique requiert donc certains ajustements dans la conduite de l’entretien clinique, ce qui implique pour le professionnel de pouvoir questionner le modèle de pratique dominant (Leanza et al., 2014). (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

L’interprète comme « machine à traduire » et la négociation de la signification en interaction : deux pratiques en tension ?

médiation - interprétariat - Remilas - allophone

Elizaveta CHERNYSHOVA et Anna Claudia TICCA - Année de publication : 2020

Le pair-aidant professionnel : un nouvel acteur pour de nouvelles réponses

médiation - pair-aidance - rétablissement - formation - savoir expérientiel - professionnalité

Camille NIARD, Philippe MAUGIRON et Nicolas FRANCK - Année de publication : 2020

Une équipe infirmière et canine au service du bien-être à l’hôpital

médiation - animaux - hôpital - témoignage - thérapie