Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°74 – Vivre le vieillissement (décembre 2019) // Une démarche de santé communautaire auprès des personnes âgées migrantes

Une démarche de santé communautaire auprès des personnes âgées migrantes

Claire AUTANT-DORIERET - Sociologue Centre Max-Weber, Université de Saint-Étienne
Malika LEBBAL - Assistante sociale, directrice de Globe 42, Chargée de recherche et formatrice Globe 42, Saint-Étienne

Année de publication : 2019

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sociologie, TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC PRECAIRE

Rhizome n°74 – Vivre le vieillissement (décembre 2019)

La question du vieillissement des personnes âgées migrantes est présentée ici à partir des expériences menées à Globe 42, un centre de santé et social de type « participatif » inspiré des méthodes de la santé communautaire. La santé communautaire est le processus par lequel les membres d’une collectivité, géographique ou sociale, conscients de leur appartenance à un même groupe, réfléchissent en commun sur leurs problèmes de santé, expriment leurs besoins prioritaires et participent activement à la mise en place, au déroulement et à l’évaluation des activités les plus aptes à répondre à ces priorités (1).

L’association Globe 42 a été fondée à partir d’une démarche initiale de recherche-action (2) conduite avec un groupe de femmes âgées migrantes par une assistante sociale, elle-même fille d’immigrés, par ailleurs militante pour la reconnaissance des droits des personnes migrantes (3). Les activités de ce centre se développent depuis trois ans et ont fait l’objet d’une nouvelle recherche centrée sur la question du (non-)accès au droit dans le cadre d’un appel à projets de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques-Mission de la recherche (Dress-Mire) et de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) (4).

Notre rôle est d’identifier les moyens qui pourraient être mis à disposition des migrant.e.s pour « bien vieillir ». Autrement dit, comment faire pour que les migrant.e.s puissent trouver leur place de manière ordinaire dans l’ensemble des politiques publiques mises en place pour les personnes âgées ? L’objet précis de l’Association est que le projet de vie des personnes migrantes âgées soit rendu possible, c’est-à-dire, en assurant la prise en compte de leurs besoins et leurs attentes comme toute personne âgée. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Précarité – Psycho gériatrie au Sénégal :Attention aux pièges

vieillissement - précarité - Afrique

Ousseynou KA - Année de publication : 2012

Adelante ! Vieillir entre souvenir et oubli. Comment faire face à sa propre histoire.

vieillissement - exil - migration - souffrance psychique

Céline LLONG - Année de publication : 2016

Les sans-abri vieillissants du métro parisien

hébergement - vieillissement - habiter - aller vers - maraude - sans-abris