Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019) // La rue comme addiction

La rue comme addiction

Jean-François KRZYZANIAK - Ancien de la rue, Membre du Conseil national de santé mentale, Angers

Année de publication : 2019

Type de ressources : Rhizome - Thématique : PUBLIC PRECAIRE

Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019)

Il m’a fallu quinze ans pour énoncer que la rue était devenue une addiction.

La rue, la première fois, on peut y tomber à la suite d’une rupture familiale (en conséquence d’un divorce ou après avoir été exclu pour homosexualité…), d’un parcours social compliqué (sortie de l’aide sociale à l’enfance [ASE] ou de prison…), d’une expulsion locative pour loyers impayés ou pour troubles du voisinage… Moi, c’est la perte d’un emploi qui m’y a conduit. J’avais refusé tout accompagnement social en m’étant construit un regard très négatif sur les intervenants sociaux, au motif que je les avais trop côtoyés. Je préférais donc vivre en meute avec d’autres sans-domicile fixe (SDF) et marginaux.

Au début, aussi incroyable que cela puisse paraître à ceux qui ne l’ont pas connu, c’est euphorisant. Comme l’alcool et le cannabis. Bien évidemment, ce n’est pas drôle tous les jours : on ne choisit pas ses voisins de trottoir et on doit parfois subir les violences de certains agents municipaux de voirie, qui ne trouvent rien de mieux pour s’amuser que de nous arroser d’eau glacée, saturée de désinfectants chimiques… Mais, malgré cela, on y prend ses repères, car la rue, on l’habite. Du moins, c’était vrai jusqu’à la fin des années 1980, car le mobilier urbain le permettait ; aujourd’hui, le politique, pour plaire à son électorat, exige de l’architecte et du designer qu’ils « chassent le SDF ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

L’accueil inconditionnel en centre d’hébergement et de réinsertion sociale

hébergement - animaux - accompagnement - témoignage

Karine YAYO - Année de publication : 2019

Demandeurs d’asile : 15 ans d’observation au jour le jour d’une Équipe Mobile Psychiatrie Précarité

hébergement - rue - psychotraumatisme - équipe mobile

Olivier JAN - Année de publication : 2013

Coconstruire et habiter le foyer

hébergement - habiter - habitat