Vous êtes ici // Accueil // Publications // Sortir de l’ombre quand on est un invisible

Sortir de l’ombre quand on est un invisible

Juliette CHAVARDES

Année de publication : 2016

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sociologie, TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC MIGRANT, Demandeurs d'asile

Télécharger le PDF

INTRODUCTION

« Fous de voyage », ainsi pourrait-on nommer ceux qui bravent les mers et les obstacles pour arriver dans nos pays tempérés trop souvent inhospitaliers et qui tentent même d’inscrire l’inhospitalité dans les lois, les règlements et les institutions de notre pays »
Partir migrer, l’éloge du détour, Claire Mestre, Marie Rose Moro

Juriste de formation, mon parcours professionnel m’a orienté depuis maintenant plus de dix ans vers le secteur de l’urgence sociale. Mes emplois m’ont permis d’aller à la rencontre de personnes venues de différents horizons aux parcours divers, ayant vécu des départs pour de multiples raisons avec pour tous, le même objectif vivre et s’installer en France. Dans le domaine professionnel du social, qui est aujourd’hui le mien, avoir fait du droit et savoir comment s’en servir, a toujours été un atout pour accompagner au mieux les personnes que j’ai eu la chance de suivre. Pour autant, cela a pu être compliqué, parfois. Pendant mes études, on m’a appris à trouver des solutions juridiques constamment. Quelle que soit l’issue, il y a toujours une solution en droit. Ce que mes études ne m’avaient pas appris, c’est que pour ce public, parfois il n’y pas de solutions dans l’immédiat, souvent il faut attendre et pouvoir le gérer. A l’instar de ce que j’avais appris et des principes du droit, il m’est apparu une règlementation à part, qui concernerait une catégorie de personnes, les étrangers : première curiosité, pour une société qui se veut ou se voudrait remplie du principe d’égalité devant la loi. Seconde curiosité, ce droit est empreint d’une dimension politique très connotée évoluant au fil des changements de position politique. Depuis plusieurs années, la politique en matière d’immigration s’est durcit, le droit qui en découle aujourd’hui, construit au fur et à mesure un système, un parcours remplit d’obstacles, d’attente, de précarité pour les personnes qui en relèvent.

Avant de commencer, il semble opportun de faire un point sur les différents termes qui pourront être employés tout au long de cet écrit. En effet, on peut constater de nombreux amalgames sur la scène médiatique et politique. (…)

Publications similaires

Chez lui…

habiter - logement - migration - savoir expérientiel - accueil - droit

Abdellatif CHAOUITE - Année de publication : 2011

Le parcours de l’exil : le récit de vie d’exilés iraniens en France

exil - migration - identité - accueil - psychotraumatisme - récit

Ruhiya HOEN-RIBOUILLARD - Année de publication : 2014

Là-bas j’étais, ici je suis et demain qui serai-je ? Ou comment se reconstruire après le traumatisme que le parcours migratoire peut engendrer chez le jeune mineur non accompagné.

accompagnement - migration - psychotraumatisme - résilience - mineur non accompagné (MNA)