Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°58 – La participation des usagers en santé mentale (Novembre 2015) // Prendre la parole

Prendre la parole

Claude DEUTSCH - Docteur en Psychologie et en Philosophie, il a été Président de Santé Mentale Europe et Vice-président de la Fédération Mondiale de Santé Mentale. Co-fondateur de l’association d’usagers Advocacy France, il en est conseiller scientifique
Martine DUTOIT - Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université d’Evry/Centre de recherche sur la formation Cnam. Co-fondatrice de l’association d’usagers Advocacy France. Membre du réseau en pratique de pairadvocacy

Année de publication : 2015

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie, Sciences de l'éducation

Rhizome n°58 – La participation des usagers en santé mentale (Novembre 2015)

Advocacy France fondée fin 1996, a été dès son origine essentiellement inspirée par le Réseau Mondial et le Réseau Européen des Usagers et Survivants de la Psychiatrie (WNUSP et ENUSP) issus du mouvement pour la vie indépendante des personnes handicapées qui surgit sur les campus californiens dans les années 60. Le WNUSP, acteur reconnu du « comité ad-hoc » mis en place par l’ONU, a joué, à ce titre, un rôle essentiel dans la rédaction et l’adoption par ce « comité ad-hoc » de l’article 12 de la CDPH-ONU reconnaissant le droit à la capacité juridique pour les personnes handicapées [1]. À la différence du terme de patient qui relève du discours médical, le concept d’usager est un concept issu du droit social. Il est consubstantiel à la critique de l’asile et aux pratiques de désinstitutionalisation. Advocacy : le terme, peu connu en France, désigne tout ce qui est plaidoyer, au sens large, allant du soutien à la parole de celui qui se sent disqualifié à la parole militante, individuelle ou collective. « Le jour où des personnes peu habituées à parler seront entendues par des personnes peu habituées à écouter, de grandes choses pourront arriver ».

L’association s’est fait connaître en organisant des séminaires et des campagnes. En 2014, Advocacy France prend l’initiative de proposer aux autres associations une Mad-Pride, un défilé festif dans Paris sur les mots d’ordre : « Unissons-nous, soyons fous/ Tous citoyens à part entière/ Écoute, concertation, participation ». La charte pour la dignité en santé mentale devient la référence. En 2015, les associations demandent au Président d’Advocacy France d’être le Président de l’association La Mad-Pride. Toutes ces actions médiatiques sont relayées, depuis 1996, par des articles, des livres, le journal Le Mégaphone (Le porte-plume des porte-voix), le site « Advocacy.fr ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Psychiatrisés en lutte, usagers, Gemeurs,… : une cartographie des différentes formes de participation

Groupe d'entraide mutuelle (GEM) - participation - pouvoir d'agir - usager

Aurélien TROISOEUFS et Benoît EYRAUD - Année de publication : 2015

Mobilisation des savoirs issus de l’expérience avec la maladie dans les formations en santé mentale

rétablissement - formation - savoir expérientiel - pouvoir d'agir

Tim GREACEN et Emmanuelle JOUET - Année de publication : 2013

S’approprier le rétablissement dans l’intervention sociale. Les pratiques d’accompagnement à l’épreuve du logement d’abord.

pair-aidance - habiter - rétablissement - accompagnement - autonomie - professionnalité - analyse de la pratique, supervision - logement d'abord - pouvoir d'agir