Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°42 – L’Age post-thérapeutique (Septembre 2011) // Clinique et éthique du consentement

Clinique et éthique du consentement

Bernard LACHAUX - Psychiatre des Hôpitaux, Chef de pôle UMD Henri Colin, Centre hospitalier Paul Guiraud Villejuif, Expert près la Cour d’Appel de Paris

Année de publication : 2011

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°42 – L’Age post-thérapeutique (Septembre 2011)

Un tel sujet impose :

  • d’éviter le piège des positions manichéennes : quand l’heure est aux enjeux politiques (sécurisation, principe de précaution) où la psychiatrie est instrumentalisée dans le champ du tragique et de l’échec, et se pose elle-même en victime d’un enjeu social qui la dépasse ;
  • de rappeler que la santé mentale s’adresse à la fois potentiellement à chacun d’entre nous dans ses rapports à la souffrance et au psychisme ; et plus encore à ceux qui sont le sujet d’une souffrance qui les submerge dans le cas des pathologies les plus graves. C’est pourquoi ce qui nous importera dans ce propos c’est le statut du sujet et le lien qui se crée dans une relation thérapeutique, entre un sujet qui est fondamentalement remis en cause par la maladie et un professionnel dont la légitimité à ce temps et à cette place est sa compétence à aider, soulager, soigner.

Malheureusement la psychiatrie n’est évoquée que pour médiatiser ses échecs, où les événements vécus comme tels ; oubliant que la pathologie mentale est d’abord et surtout un facteur de vulnérabilité chez ceux qui en souffrent et non un facteur de dangerosité. Jamais la psychiatrie n’est évoquée pour mettre en avant ses réussites en termes de liens médico-sociaux mis en place et reconstruits avec les patients, d’amélioration de leurs parcours de soins et de vie. Car la sectorisation psychiatrique, notamment dans sa dimension extrahospitalière au plus près de la population, est depuis plus de 40 ans, une réussite. Les deux éléments les plus difficiles du propos, parmi les enjeux majeurs de la clinique en général et de la psychiatrie en particulier sont le consentement et le principe de précaution. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Qu’est-ce que la cyberpsychologie ?

clinique - Canada - numérique

Stéphane BOUCHARD - Année de publication : 2016

La « clinique des nuances »

clinique - logement - accompagnement - care - témoignage

Fabienne DIEBOLD, Jean MARSHALL et Laetitia LIQUET - Année de publication : 2019

Précarité du monde et souffrance psychique

clinique - précarité - souffrance psychique