Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°38 – Pourquoi les adolescents inquiètent-ils les adultes ? (Avril 2010) // Les Maisons des Adolescents sont-elles utiles ?

Les Maisons des Adolescents sont-elles utiles ?

Alain FUSEAU - Maison de l’Adolescent du Havre, Président de l’Association Nationale des Maisons des Adolescents

Année de publication : 2010

Type de ressources : Rhizome - Thématique : TRAVAIL SOCIAL

Rhizome n°38 – Pourquoi les adolescents inquiètent-ils les adultes ? (Avril 2010)

Les maisons des adolescents (MdA) ont 11 ans. Depuis Le Havre, ouverte en mai 1999, jusqu’à aujourd’hui, c’est près de cinquante de ces dispositifs qui jalonnent aujourd’hui la France, outre-mer compris. Nous ne reviendrons pas ici sur les fonctionnements de ces structures, tâche d’autant plus ardue qu’il existe presque autant de maisons des adolescents que d’organisations différentes. La multiplicité des histoires, l’originalité des montages institutionnels, les besoins locaux différents rendant en partie compte de cette variété.

Les MdA ont été conçues pour répondre aux demandes croisées des adolescents, de leur famille et des professionnels intervenant dans ce champ. C’est pour cette raison, entre autres, que les maisons des adolescents ont très tôt exprimé leur volonté d’un accueil généraliste, destiné au plus grand nombre, refusant le développement de maisons des adolescents « spécialisées » qui n’accueilleraient « que » les psychotiques, « que » les suicidants ou « que » les troubles addictifs…

En voulant offrir au plus grand nombre une écoute et un soin adapté, en développant des infrastructures centrées sur la notion d’adolescence (interdisciplinarité, articulation soma/psyché, sanitaire/social, etc.…), ces dispositifs ont fait le choix du plus grand nombre, ainsi que celui de la lisibilité pour le public.

Aujourd’hui, quels constats pouvons-nous faire sur certains adolescents qui ne se présentent pas dans les maisons des adolescents ? Comment ces constats nous amènent-ils à revoir nos pratiques, à envisager des adaptations du concept ? (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

« L’enfant, la parole et le soin La clinique mise à l’épreuve »

clinique - adolescence - enfance

Jean FURTOS - Année de publication : 2004

A propos des adolescents en errance : la mélancolisation d’exclusion ou d’une souffrance psychique dans l’actuel

exclusion - souffrance psychique - adolescence - errance

Olivier DOUVILLE - Année de publication : 2001

Les territoires urbains de la jeunesse

rue - adolescence - territoire - LGBTQIA+