Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°40 – Incontournables savoirs profanes dans l’évaluation des métiers de l’aide et du soin (Novembre 2010) // Doit-on professionnaliser les pairs-aidants ?

Doit-on professionnaliser les pairs-aidants ?

Bernard DURAND - Président de la Fédération d’Aide à la Santé Mentale Croix-Marine, ancien psychiatre des hôpitaux

Année de publication : 2010

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, TRAVAIL SOCIAL, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°40 – Incontournables savoirs profanes dans l’évaluation des métiers de l’aide et du soin (Novembre 2010)

Que de changements dans l’implication des usagers de la santé et plus spécifiquement de la psychiatrie depuis les pionniers du « self help », dans les années trente aux Etats-Unis, avec l’émergence du mouvement des « alcoholics anonymous ». L’apparition du sida, cinquante ans plus tard, a donné un essor considérable à cette notion, et aux USA comme en France, elle a conduit certaines associations à des engagements militants sur le plan social et politique.

En psychiatrie, le concept d’usager a été préféré par les intéressés à celui de patient. Deux catégories se positionnent en fait comme usagers, les familles regroupées au sein de l’UNAFAM et les usagers eux-mêmes regroupés au sein de la FNAPSY.

Depuis la loi du 4 mars 2002 sur les droits des usagers, ils siègent dans les conseils d’administration des hôpitaux et dans les commissions de conciliation, devenues ensuite les commissions des relations avec les usagers et de la qualité des soins (CRUQ), ce qui pose immédiatement la question de la formation de ces représentants si l’on ne veut pas qu’ils ne soient qu’un alibi.

Mais à côté des ces fonctions représentatives, la question de l’entraide a été centrale dans le développement tant de l’UNAFAM que de la FNAPSY et très vite s’est posée la question des aidants : aidants-familiaux pour l’UNAFAM, pair-aidants pour la FNAPSY qui avait développé, avant même l’instauration des Groupes d’entraide mutuelle, des formes d’entraide évoquant les pratiques des Clubhouses anglo-saxons. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Des SDF co-createurs d’habitats. En relation avec des élus locaux, des travailleurs sociaux et des médiateurs pairs

médiation - pair-aidance - logement - participation - sans-abris

Jean MANTOVANI, Jean-Marc LEGAGNEUX, Vincent BATSERE et Marie-Noëlle COLCY - Année de publication : 2014

Se servir du droit en santé mentale par et pour les usagers

pair-aidance - rue - usager - droit

Claude LEFEBVRE - Année de publication : 2014

L’auto-support des usagers de drogues : concepts et applications

pair-aidance - drogue - savoir expérientiel