Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°36 – Le Nouveau Management Public est-il néfaste à la santé mentale? (Octobre 2009) // La pairaidance en santé mentale

La pairaidance en santé mentale

Martine DUTOIT - Directrice Advocacy France
Marie-Claude SAINT-PE - Chercheure Institut International de Recherche-Action (2IRA)

Année de publication : 2009

Type de ressources : Rhizome - Thématique : TRAVAIL SOCIAL

Rhizome n°36 – Le Nouveau Management Public est-il néfaste à la santé mentale? (Octobre 2009)

La pairaidance ou l’entraide mutuelle se diffuse peu à peu en France et est reconnue dans le champ du handicap psychique[1] comme une ressource, subventionnée en tant que compensation du handicap pour lutter contre l’isolement, l’exclusion sociale et la stigmatisation. L’entraide mutuelle est vue comme un objectif des GEM[2] ouverts en ville, voire comme un support, un vecteur pour des projets collectifs. De fait, les groupes supports entre pairs, c’est-à-dire entre personnes ayant vécu des expériences similaires existent depuis longtemps dans différents secteurs de la vie sociale, visant à répondre à une problématique curative (addiction), ou plus préventive (approche en santé communautaire) et ils peuvent, même, être initiés par des professionnel-le-s du travail social selon la méthodologie de travail social avec les petits groupes (TSG).

Les pratiques de pairadvocacy semblent tenir les deux bouts d’un processus de transformation des personnes et d’un processus de transformation sociale[3].

Telles que sont décrites ces pratiques par les praticien-nes mêmes[4], l’aide prend réellement une forme de self-help, une aide par soi-même, entre pairs, ou une forme « d’aidance socratique ». S’aider par soi-même peut être l’expérience d’une vie libre et autonome ordinaire ; mais l’expérience de pairadvocacy oriente ces pratiques dans une visée de transformation sociale, non seulement pour les personnes connaissant des empêchements, mais avec ces mêmes personnes, se considérant alors et se faisant considérer comme citoyennes à part entière, en capacité de faire reconnaître leurs droits et d’exercer leur devoir. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Interview de Jean-Marc Legagneux

pair-aidance - savoir expérientiel - usager

Jean-Marc LEGAGNEUX - Année de publication : 2013

Les pratiques des médiateurs de santé pairs en santé mentale

médiation - pair-aidance - rétablissement - accès aux soins - savoir expérientiel - professionnalité

Lise DEMAILLY - Année de publication : 2020

Les défis associés à la fonction de médiateur de santé pair : enjeux pour la formation initiale et continue

médiation - pair-aidance - formation - professionnalité - éducation