Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°26 – Ordonner le réel sans stigmatiser (Mars 2007) // Interview d’un artisan musicien

Interview d’un artisan musicien

Mustapha BOUKOUAR

Année de publication : 2007

Type de ressources : Rhizome - Thématique : PUBLIC PRECAIRE

Rhizome n°26 – Ordonner le réel sans stigmatiser (Mars 2007)

Depuis début novembre 2005, je suis « passager[1] » à l’accueil de Notre Dame des Sans Abris.

Ce qui m’a plus ici, c’est une ambiance calme ; la sécurité et la discipline sont prises en charge par les passagers. Les bénévoles sont disponibles pour parler avec les passagers.

Je suis devenu bénévole.

C’est très important de revivre à travers le regard et les propos que l’Autre vous adresse.

J’ai organisé un atelier d’écrivain public ; je suis musicien et j’ai créé une petite chorale ; chanter, c’est se mettre à nu ; cela procure beaucoup de bonheur, le corps revit.

Avez-vous arrêté d’être « écrivain public » ?

Non, je continue. Mais il y peu de demandes, moins que l’année dernière, car il y a la présence des assistantes sociales maintenant.

Je continue toujours la chorale. Pour la fête de la musique, j’ai organisé une petite chorale ; l’ambiance était forte et les gens heureux de chanter là, dans une aile de l’accueil St Vincent.

S’il fallait vous catégoriser, comment peut-on-vous présenter ?

Je suis un artisan musicien. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Humeurs après un entretien avec Monsieur K, demandeur d’asile

témoignages - migrations - souffrance

Valérie COLIN - Année de publication : 2004

Un style de travail en épreuve permanente

profession - professionalité - témoignages - drogues - Italie

Daniela CESONI - Année de publication : 2008

Maladie bipolaire et précarité du monde, Le point de vue des usagers

précarité - témoignages - usagers - bipolarité