Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°26 – Ordonner le réel sans stigmatiser (Mars 2007) // Interview d’un artisan musicien

Interview d’un artisan musicien

Mustapha BOUKOUAR

Année de publication : 2007

Type de ressources : Rhizome - Thématique : PUBLIC PRECAIRE

Rhizome n°26 – Ordonner le réel sans stigmatiser (Mars 2007)

Depuis début novembre 2005, je suis « passager[1] » à l’accueil de Notre Dame des Sans Abris.

Ce qui m’a plus ici, c’est une ambiance calme ; la sécurité et la discipline sont prises en charge par les passagers. Les bénévoles sont disponibles pour parler avec les passagers.

Je suis devenu bénévole.

C’est très important de revivre à travers le regard et les propos que l’Autre vous adresse.

J’ai organisé un atelier d’écrivain public ; je suis musicien et j’ai créé une petite chorale ; chanter, c’est se mettre à nu ; cela procure beaucoup de bonheur, le corps revit.

Avez-vous arrêté d’être « écrivain public » ?

Non, je continue. Mais il y peu de demandes, moins que l’année dernière, car il y a la présence des assistantes sociales maintenant.

Je continue toujours la chorale. Pour la fête de la musique, j’ai organisé une petite chorale ; l’ambiance était forte et les gens heureux de chanter là, dans une aile de l’accueil St Vincent.

S’il fallait vous catégoriser, comment peut-on-vous présenter ?

Je suis un artisan musicien. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Une mobilisation régionale pour prendre en compte et étudier les phénomènes de pauvreté et d’exclusion en milieu rural

exclusion - stigmatisation - ruralité

Amélie APPERE DE SOUSA - Année de publication : 2015

Du bouc homosexuel au gay émissaire…

souffrance psychique - suicide - stigmatisation - sexualité

Eric VERDIER - Année de publication : 2008

Le handicap psychique : reconnaissance ou stigmatisation ?

handicap - stigmatisation - trouble - droit