Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°15 – Dépasser l’urgence (Avril 2004) // Temps précaire et intermittents du social

Temps précaire et intermittents du social

Henri PELTIER - Directeur de l’Association Martine Bernard à Lille Vice-Président de l’Association Régionale de la FNARS Nord-Pas de Calais

Année de publication : 2004

Type de ressources : Rhizome - Thématique : TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC PRECAIRE

Rhizome n°15 – Dépasser l’urgence (Avril 2004)

J’ai du mal à comprendre la transposition qui s’est produite peu à peu, avec un glissement qui posait déjà problème quand il a débuté parce qu’il annonçait ce qui se produit maintenant : l’urgence sociale s’installe comme un état de fait ; ce qui était imprévisible est traité comme si on pouvait prévoir l’imprévisible.

Le propre d’une situation imprévue est qu’on ne l’a pas vu venir : il nous faut alors réagir en urgence pour éviter une aggravation de la situation, et intervenir très vite dans ce moment d’urgence.

En 1984/85, l’augmentation du nombre de ceux qu’on appelait les « nouveaux pauvres » conjuguée avec les grands froids a amené les pouvoirs publics à initier les plans « pauvreté/ précarité ». On n’avait pas pu prévoir, on a réagi dans l’urgence. C’est bien. C’est alors qu’ont été créés les centres d’accueil d’urgence ouverts seulement pendant l’hiver. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Du crépuscule à l’aube aux urgences psychiatriques

urgence - accès aux soins - écoute

Clara STOLL, Frédéric CAPET et Claire CASALE-MONSIME - Année de publication : 2020

Les cellules d’urgence médico-psychologique

traumatisme - urgence - clinique - cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP)

Nathalie PRIETO - Année de publication : 2018

Pour un accueil social généraliste

urgence - exclusion - SDF - catégorie - asile - accueil - hospitalité