Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°11 – La souffrance est-elle sexuée ? (Avril 2003) // Fragilités dans le travail au féminin et au masculin

Fragilités dans le travail au féminin et au masculin

Pacale MOLINIER - Maître de conférences en psychologie du travail, CNAM, Paris

Année de publication : 2003

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie

Rhizome n°11 – La souffrance est-elle sexuée ? (Avril 2003)

La division sexuelle du travail est structurée par un principe hiérarchique : le travail masculin a toujours une valeur supérieure au travail féminin.

Les femmes n’accèdent jamais aisément aux postes les plus élevés et c’est quand une profession perd en prestige que les femmes peuvent y accéder massivement.

Nombres d’emplois féminins combinent, avec la précarité, les horaires atypiques, la taylorisation des tâches et la pression du contrôle hiérarchique, un bas niveau de rémunération et une faible amplitude de carrière.

D’une manière générale, l’organisation du travail productif est pensée au masculin-neutre, en partant du principe que les problèmes inhérents à « la double tâche » doivent faire l’objet d’ajustements personnels. Lorsqu’il existe des marges de régulations (travail à temps partiel, horaires aménagés), celles-ci sont surtout utilisées par les employeurs pour flexibiliser la main d’œuvre féminine en émiettant le temps de travail en fonction de la pression de la clientèle. Ou bien, lorsque les conditions de travail sont moins iniques, les femmes ne bénéficient de ces régulations qu’au détriment de leur salaire et progression de carrière. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Edito

vieillissement - accompagnement - autonomie - inclusion - vulnérabilité

Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2019

Dire ce que font les animaux dans les soins

animaux - vulnérabilité - care - témoignage

Bénédicte DE VILLERS - Année de publication : 2019

Etat des lieux national de la prise en charge et de la prise en compte de la santé mentale des réfugiés et demandeurs d’asile au sein du dispositif national d’accueil.

accès aux soins - exil - migration - asile - accueil - santé - vulnérabilité