Vous êtes ici // Accueil // Publications // Réseau et politique de Santé Mentale : Mutualisation et spécificités des compétences

Réseau et politique de Santé Mentale : Mutualisation et spécificités des compétences

Jean FURTOS
Jean-Baptiste POMMIER
Valérie COLIN

Année de publication : 2002

Type de ressources : Rapports - Thématique : SANTE MENTALE, SCIENCES HUMAINES, Psychologie, Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Télécharger le PDF

INTRODUCTION

Ce document constitue le rapport final remis par l’ORSPERE au comité de pilotage du
“ Diagnostic partagé sur la souffrance psychique et le mal-être ”. Il clôture la phase d’étudeaction menée sur la commune de Bourgoin-Jallieu de janvier à septembre 2002, à la demande de la Ville – représentée par le Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) – et ses partenaires sanitaires et sociaux. Cette étude-action a porté sur la thématique générique de la souffrance psychique, en y incluant la notion de mal-être. L’ORSPERE remettant, à l’issue de son analyse, des propositions d’actions, cette première phase est à considérer comme une étape nécessaire et préalable à une reprise pouvant mener les acteurs (1) berjalliens à l’élaboration et à la mise en oeuvre de ces propositions, si tel est leur souhait.

Genèse du diagnostic partagé

Cette étude-action, s’inscrit initialement dans le programme de formations-actions engagé par la Ville de Bourgoin-Jallieu depuis 2000. Il a pour objectif d’améliorer la concertation des différents acteurs de l’action sanitaire et sociale – nommés partenaires santé – sur les questions de l’accès aux soins des personnes précarisées. A l’origine du diagnostic partagé, on trouve les constats établis par les partenaires santé quant à la prise en compte de la souffrance psychique sur la commune. Ils font état

  • d’une montée en charge des situations de souffrance psychique et de mal-être,
    concernant les personnes précarisées, usagers des institutions ou des services
    sociaux et sanitaires ;
  • du sentiment des opérateurs de l’action sociale et de l’insertion d’être démunis face
    à cette souffrance psychique.

De ces constats découlent des demandes :

  • une demande de ces acteurs de faciliter l’accès au soin psychique pour leurs
    usagers ;
  • une demande de ces mêmes acteurs d’un meilleur étayage dans leurs pratiques ;
  • les acteurs du soin psychique sont repérés comme personnes-ressources pour
    réaliser ce soutien. (…)

Publications similaires

Santé mentale et citoyenneté ? Le logement comme objet transversal

logement - souffrance psychique - habitat - santé mentale

Béatrice DERIES - Année de publication : 2001

Accueil thérapeutique et adolescence dans le Service de Psychiatrie Infanto-Juvénile du Nord des Hauts de Seine

accès aux soins - souffrance psychique - adolescence - partenariat

Michèle ZANN et Jeanne GAILLARD - Année de publication : 2001

Crise économique et risque suicidaire

précarité - souffrance psychique - suicide