Vous êtes ici // Accueil // Publications // Appel à la prière ou à la guerre ? Eclairages théologiques, psychologiques et sociologiques à propos de la Guerre des Minarets

Appel à la prière ou à la guerre ? Eclairages théologiques, psychologiques et sociologiques à propos de la Guerre des Minarets

Djamel RADJI

Année de publication : 2021

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : SANTE MENTALE, Psychiatrie, PUBLIC MIGRANT, Demandeurs d'asile

Télécharger le PDF

Introduction

Depuis l’obtention en 2015 de mon Doctorat en Médecine, spécialité Psychiatrie, je partage
mon temps de travail entre deux lieux. Le premier est celui de l’Unité d’Accueil des Urgences
Psychiatriques aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg dans le cadre du Pôle de Psychiatrie
d’Urgence, de Liaison et de Psychotraumatologie. Le deuxième est celui du Centre de Santé
Mentale Strasbourg Ouest (CSM). Il s’agit d’un centre médico-psychologique (CMP) de secteur
rattaché à l’Etablissement Public de Santé Alsace Nord.
Les urgences psychiatriques sont un lieu d’interface, une zone de contact et d’articulation
entre plusieurs champs. Elles sont articulées autour des problématiques de précarité mais aussi de mutation de la société et de la temporalité sociale3. Elles sont le lieu d’accueil de la crise psychique, c’est-à-dire là où il n’y a pas ou pas encore de maladies psychiatriques diagnostiquées et évolutives mais un état instable, transitoire et réactionnel. De cet état, va émerger une demande urgente de prise en charge pouvant émaner du sujet lui-même, de la famille, de l’entourage, du travailleur social… Alors, le champ d’intervention du psychiatre aux urgences se révèle très vaste. Il doit y faire face à des situations moins psychiatriques dues aux orientations de la société actuelle comme la médicalisation et surtout la psychiatrisation de l’urgence sociale. C’est dans ce cadre que je suis amené à rencontrer un public de demandeurs d’asile mais pas seulement. En effet, les CMP sont aussi un lieu d’accueil de ce public mais dans des temporalités autres que celle de l’urgence. Ils font partie du dispositif de prise en charge de la psychiatrie dite « de secteur ». Le CSM recouvre un secteur géographique comprenant 8 des 18 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) répartis sur 5 communes de l’Eurométropole de Strasbourg ainsi que plusieurs dispositifs d’accueil pour demandeurs d’asile. (…)

Publications similaires

Edito

clinique - asile - consentement - suicide - santé mentale - droit - sexualité

Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2016

La place de l’ »Habiter » dans le corpus psychiatrique. Contribution à une approche historique, clinique et institutionnelle.

habiter - logement - asile - habitat - psychiatrie publique

Lucie GIRARDON - Année de publication : 2011

L’interprète, un intervenant en santé mentale ?

médiation - migration - asile - interprétariat - professionnalité - TRAVAIL SOCIAL