Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°69-70 – Soigner le traumatisme ? (décembre 2018) // Traumatisme et résilience

Traumatisme et résilience

Boris CYRULNIK - Neuropsychiatre, Toulon

Année de publication : 2018

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°69-70 – Soigner le traumatisme ? (décembre 2018)

Rhizome : Comment qualifieriez-vous le traumatisme ?

Boris Cyrulnik : À la base, ce terme renvoie à une métaphore inspirée du monde chirurgical. Freud, comme de nombreux psychologues et psychiatres, s’est basé sur ce constat pour en faire une métaphore psychologique. « Un événement peut effracter le Moi », disait Freud ; que ce soit une déchirure ouverte ou une déchirure fermée. Or cette métaphore a été combattue pendant très longtemps, y compris par des médecins ; pendant la guerre de 1914-1918, notamment, ils refusaient en effet de croire que des soldats rentraient traumatisés du front et pensaient qu’ils simulaient une souffrance pour ne pas aller se battre contre les Allemands. C’était donc les ennemis de l’intérieur. La réponse thérapeutique adaptée à cette représentation culturelle était ce qu’ils appelaient « le torpillage » : elle consistait à envoyer des chocs sur le dos ou sur la cuisse du traître, du lâche, pour le forcer à repartir au combat. Quand j’étais externe à Paris, dans les années 1960, j’ai encore vu des chefs de service qui torpillaient des « faux paralysés ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Prise en charge des troubles post-traumatiques

psychotraumatisme - thérapie

Wissam EL-HAGE - Année de publication : 2018

A quelles conditions la santé mentale peut-elle soutenir des droits subjectifs ?

clinique - exil - asile - psychotraumatisme - droit

Christian LAVAL - Année de publication : 2009

Trois temps déterminants avec les enfants en danger dans la rue

rue - souffrance psychique - enfance - psychotraumatisme