Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°63 – Cliniques et migrations (Mars 2017) // La santé mentale des migrants, l’affaire de qui ?

La santé mentale des migrants, l’affaire de qui ?

Cihan GUNES - Psychologue clinicienne, Bruxelles

Année de publication : 2017

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie, PUBLIC MIGRANT

Cahiers de Rhizome n°63 – Cliniques et migrations (Mars 2017)

L’année 2015-2016 a connu une crise, communément appelée « crise de réfugiés ». Si le nombre d’arrivées peut être un facteur pertinent et légitime, il reste qu’il faille toujours le mettre en perspective. En décembre 2015, la Belgique a connu une augmentation de + 1 575 % du nombre d’arrivées de mineurs étrangers non accompagnés (MENA), comparé au même mois de l’année 2014. Mais à quel chiffre réel cela correspond-t-il ? 5 047. Dans ce pays de 11 millions d’habitants, le nombre de demandes d’asile a doublé entre 2014 et 2015, où 35 476 personnes y ont demandé protection. Qu’en est-il en France, pays six fois plus peuplé que la Belgique ? Le nombre de demandes d’asile est passé de 64 811 en 2014 à 80 075 en 2015 ; soit un ratio d’une personne pour une ville de plus de 82 000 habitants. Comment s’explique le tapage médiatique que nous vivons et avons vécu ? Plus d’un million de personnes avaient traversé la Grèce, et près d’un demi million d’entre elles ont demandé protection à l’Allemagne. Aux portes de l’Europe, mais surtout à celles de la Syrie, la Turquie a sur son territoire deux millions trois cent mille réfugiés en attente. La Jordanie a vu un million de réfugiés arriver. Mais le plus parlant est sans aucun doute le Liban. Ce petit pays de moins de six millions d’habitants a accueilli sur son territoire plus d’un million trois cent mille réfugiés. Les collègues du centre de soins pour victimes de la violence politique et de la torture Restart, à Beyrouth, ont vu leur file active augmenter de 500 à 2 500 patients. Imaginons un instant, en tant que clinicien, devoir recevoir soudainement cinq fois plus de personnes. De quoi remettre les choses en perspectives. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Édito, Le migrant précaire entre bordures sociales et frontières mentales

clinique - précarité - accès aux soins - migrations - politique

Christian LAVAL - Année de publication : 2013

Les cellules d’urgence médico-psychologique

traumatisme - urgence - clinique - cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP)

Nathalie PRIETO - Année de publication : 2018

Edito

clinique - profession - management - réseau - identité