Vous êtes ici // Accueil // Publications // Psychologue bénévole : cadre et temporalité. Permanence d’accueil et entretiens d’écoute à Sésame – Secours Catholique.

Psychologue bénévole : cadre et temporalité. Permanence d’accueil et entretiens d’écoute à Sésame – Secours Catholique.

Orianne MABILLE

Année de publication : 2015

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : SANTE MENTALE, SCIENCES HUMAINES, Psychologie, PUBLIC MIGRANT

Télécharger le PDF

Introduction

J’ai commencé à l’automne 2014 une pratique de psychologue bénévole auprès d’un public migrant au Secours Catholique. Dans ce travail de mémoire, j’aimerais développer les questionnements que j’ai eu au fil des mois, qui se sont transformés et approfondis au travers des enseignements du DIU et de mes lectures.

Quand je suis arrivée à Sésame, on m’a donné carte blanche pour proposer et mettre en place
ce que je voulais au sein du pôle écoute. Je me suis donc beaucoup interrogée sur le cadre que je pouvais instaurer dans ce dispositif particulier, qui puisse être contenant pour les migrants, mais aussi pour moi.

Mes questionnements ont visé le cadre particulier de ma pratique – celui dont je dispose et
celui que je crée – et ce à quoi il ouvre pour les migrants. Il me semble que ni la temporalité
spécifique de l’exil, ni ce cadre associatif ne permettent aux migrants de s’engager dans un travail psychothérapique qui vienne traiter le traumatisme. Pour autant, en quoi cet espace de rencontre peut-il les aider à s’inscrire dans l’espace et le temps ?

Ma problématique pourrait être formulée ainsi : Comment ma position de psychologue bénévole modèle et est elle-même modelée par la question du cadre et de la temporalité dans ce contexte associatif ? Mon hypothèse est que le dispositif de Sésame et mon double statut de psychologue et bénévole favorisent une rencontre réciproque. En quoi est-ce que celle-ci rend possible un raccrochage à son histoire pour le migrant?

Ainsi, ma question est double : quel professionnalisme – qualifications, savoirs théoriques – et quelle professionnalité – définie comme « l’art d’être professionnel, […] les ressources professionnelles et aussi l’ensemble des ressources sociales et personnelles mobilisées » (1) – puis-je mettre au service de Sésame ? Plutôt que d’opposer les deux positions de bénévole et psychologue, le projet est ici d’en percevoir les points de jonction, les possibles enrichissements mutuels pour une pratique au plus près des migrants. (…)

Publications similaires

Le sentiment de l’écoute : une émotion ou un leurre ?

accompagnement - accueil

Lotfi Bechellaoui - Année de publication : 2021

Le migrant précaire comme nouvelle figure du débordement

précarité - migration - accueil - professionnalité

Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2013

Rester soignant en contexte humanitaire

humanitaire - accueil - professionnalité