Vous êtes ici // Accueil // Publications // Le parcours de l’exil : le récit de vie d’exilés iraniens en France

Le parcours de l’exil : le récit de vie d’exilés iraniens en France

Ruhiya HOEN-RIBOUILLARD

Année de publication : 2014

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC MIGRANT

Télécharger le PDF

INTRODUCTION

« Vous vous imaginez peut-être que j’ai fait tous ces kilomètres, tout cet espoir, tout ce courage
pour m’arrêter contre un grillage.» Francis Cabrel. La chanson, African tour, parle d’exilés et de
réfugiés qui quittèrent l’Afrique pour une nouvelle vie et de leur accueil en Europe. L’exil est une migration qui occasionnerait une souffrance psychique, qui peut aller du déracinement à la rupture. Des changements radicaux peuvent les fragiliser (Zeroug-Vial, 2014) : l’environnement, le langage, la modification des attitudes, comportements, rôles sociaux, les règles et les lois en vigueur. L’exil renvoie à la problématique du deuil de la famille et du pays natal, à la question du choc des cultures. Face à ces inévitables changements, chaque individu adopte des stratégies conscientes ou inconscientes qui dépendent à la fois de lui-même, de son éducation, de son environnement et du pays d’accueil.

Le diplôme universitaire, « Santé, Société et Migration » nous invite à réorganiser notre représentation du réel à propos de la migration et de l’accueil des migrants en France. Il permet d’avoir une vision global et pluridisciplinaire de la pratique auprès des migrants.

J’ai souhaité aborder les différentes étapes de l’exil. Mettre en avant les différents facteurs de
stress en lien avec le parcours de l’exil et les facteurs facilitant un développement positif et l’adaptation de l’exilé iranien dans le pays d’accueil. C’est un travail de réflexion sur ma recherche, effectuée en Master 1 de psychologie interculturelle. Pour le premier chapitre je vous présenterai mon dispositif, mes questionnements, je ferais une brève introduction sur la population et les instruments utilisés. Pour mon second chapitre, pour chaque partie j’exposerai un ou plusieurs cas des 4 entretiens effectués auprès d’exilés iraniens. Mon interprétation s’appuiera sur les interventions du Diu et la littérature d’ouvrages et d’articles. Je vous parlerai du vécu prémigratoire, du départ, de l’accueil en France, des stratégies identitaires mises en place et de la capacité à se projeter dans l’avenir en lien avec la possibilité du sujet à rentrer dans son monde interne. (…)

Publications similaires

Les mineurs isolés étrangers : quels accompagnements, quelle adolescence ? (11 juin 2015)

accompagnement - exil - migration - adolescence - asile - accueil - mineur non accompagné (MNA)

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2015

Adelante ! Vieillir entre souvenir et oubli. Comment faire face à sa propre histoire.

vieillissement - exil - migration - souffrance psychique

Céline LLONG - Année de publication : 2016

La santé mentale des migrants, l’affaire de qui ?

clinique - exil - souffrance psychique - Belgique