Vous êtes ici // Accueil // Publications // Etat des lieux national de la prise en charge et de la prise en compte de la santé mentale des réfugiés et demandeurs d’asile au sein du dispositif national d’accueil.

Etat des lieux national de la prise en charge et de la prise en compte de la santé mentale des réfugiés et demandeurs d’asile au sein du dispositif national d’accueil.

Orspere-Samdarra

Année de publication : 2012

Type de ressources : Rapports - Thématique : SANTE MENTALE, SCIENCES HUMAINES, Sciences politiques, TRAVAIL SOCIAL, PUBLIC MIGRANT, Demandeurs d'asile

Télécharger le PDF

INTRODUCTION

Cet « État des lieux national de la prise en compte et de la prise en charge de la santé mentale des demandeurs d’asile et réfugiés au sein du Dispositif National d’Accueil », est un projet subventionné sur un an par le Fonds Européen pour les Réfugiés et le service de santé publique de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration.

Il découle d’un projet d’étude du Réseau Samdarra sur l’accès aux soins et les parcours de soins des demandeurs d’asile et réfugiés en souffrance psychique, sur la région Rhône-Alpes. Les constats et questionnements qui nourrissaient ce projet sont venus résonner avec les difficultés et interrogations de plusieurs équipes de CADA (Centre d’Accueil et de Demande d’Asile). Le service de santé publique de l’Ofii a alors proposé un partenariat avec les médecins référents afin d’élargir l’investigation au territoire national.

La responsabilité de cet état des lieux a été confiée à Marc VIGNAL, psychosociologue consultant, qui a assuré la réalisation de cette étude aux côtés de Malorie GENY-BENKORICHI, psychologue chargée de projets au Réseau Samdarra. Ce choix de faire appel à un consultant s’est imposé à la fois dans une logique référentielle et méthodologique, mais aussi en vue de porter un regard extérieur et neuf sur l’objet de cette étude. L’équipe a été renforcée par Marion BEROUD, stagiaire psychologue chargée de la réalisation du volet auprès des demandeurs d’asile et réfugiés et par Marguerite PREVOST, Médecin en santé publique, chargée de la recherche documentaire.

Un groupe de travail pluridisciplinaire a également accompagné ce projet mensuellement pendant un an, et un comité de pilotage national s’est réuni en début, milieu et fin de projet, pour soutenir l’organisation de l’étude, suivre l’évolution de l’investigation et maintenir une dynamique de travail interinstitutionnelle au fil de sa progression. (…)

Publications similaires

Enjeux et controverses de la prise en charge des migrants précaires en psychiatrie. Revue française des affaires sociales 2(6), p. 123-140.

accès aux soins - exil - migration - souffrance psychique

Nicolas CHAMBON et Gwen LE GOFF - Année de publication : 2016

Avant propos

accès aux soins - migration - psychotraumatisme

Gwen LE GOFF et Halima ZEROUG-VIAL - Année de publication : 2017

L’accompagnement social ? Du temps, de l’espace et de la créativité…

accompagnement - accès aux soins - professionnalité - TRAVAIL SOCIAL