Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°42 – L’Age post-thérapeutique (Septembre 2011) // Réflexion critique sur l’obligation de résultat pour la psychiatrie légale en Allemagne

Réflexion critique sur l’obligation de résultat pour la psychiatrie légale en Allemagne

Heinfried DUNCKER - Psychiatre, Psychanalyste

Année de publication : 2011

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°42 – L’Age post-thérapeutique (Septembre 2011)

Les mesures sécuritaires ont une longue tradition en Allemagne. Les lois sécuritaires des nazis ne sont pas le début de ce genre des réactions sociales. Elles n’ont fait qu’élargir les mesures d’internement dans les foyers de travail réservés aux personnes dyssociales, sans travail, sans intégration sociale, voire alcooliques qui ont été introduites dans la pratique sociale allemande du XIXème siècle dans la poursuite des réflexions schréberiennes sur l’éducation à la droiture ; réflexions dans lesquelles la maladie était la conséquence du manque d’entraînement ou d’un manque de tenue morale.

Les lois de 1934 concernent les mesures de sécurité et de thérapie dans trois directions :

  • L’internement en hôpital psychiatrique pour des malades mentaux criminels,
  • L’internement dans une cure de désintoxication pour les criminels alcooliques,
  • Et l’internement sécuritaire pour les délinquants ayant un penchant dyssocial et passés à l’acte.

Ces mesures avaient au premier plan des aspects sécuritaires. Au cours de la grande réforme du code pénal, dans les années 70, les idées de thérapie ont été mises en avant et ont marqué très clairement la pratique jusqu’aux réformes sécuritaires de 1998 et au delà. Ces réformes ont eu pour conséquence de transformer la question concernant le pronostic criminologique permettant de faire des sorties d’essai ou de libérer un malade. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Accélération et dépression. Réflexions sur le rapport au temps de notre époque

souffrance psychique - temporalité - Allemagne - dépression

Hartmut ROSA - Année de publication : 2012

Etre psychologue psychothérapeute en Allemagne

formation - Allemagne - professionnalité