Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°39 – Contribution à la notion de paranoia sociale (Juillet 2010) // Réflexion sur la violence en milieu scolaire

Réflexion sur la violence en milieu scolaire

Ghislaine HUDSON - Proviseure du Lycée Darius Milhaud, 94270 Le Kremlin-Bicêtre

Année de publication : 2010

Type de ressources : Rhizome - Thématique : TRAVAIL SOCIAL

Rhizome n°39 – Contribution à la notion de paranoia sociale (Juillet 2010)

Le drame survenu au Kremlin Bicêtre (décès d’un élève ayant reçu au sein du lycée un coup de couteau) est encore prégnant dans nos esprits et notre vie.

En externe, les lycées de l’académie de Créteil ainsi que certains quartiers sont touchés par une succession de faits de violences : individus armés d’objets dangereux entrant par effraction dans un lycée ou un gymnase, réaction vive de l’institution avec droit de retrait, grèves et manifestations. Les établissements concernés et l’académie de Créteil se trouvent au centre de l’attention des médias, victimes parfois de récupération politique.
En interne, les communautés scolaires ont du mal à se ressouder : peu de moyens supplémentaires alloués, une scission entre les équipes de direction et les enseignants, entre enseignants et familles de diverses sensibilités.
Les quartiers sont souvent en ébullition et à ce jour des tensions entre cités et bandes rivales perdurent. Leurs lycées sont l’objet d’une stratégie d’évitement de la part des familles, ils se « ghettoïsent ».

Le lycée Darius Milhaud reste très marqué par ce drame. La réaction immédiate fût sobre : devant la mort on retient son souffle, on se serre les coudes, on s’entraide. Il y a le temps du choix, celui du deuil forcément unitaire et solennel, celui de la révolte, de la recherche de responsables, de la réflexion puis de l’éducation. Il y a surtout de nombreux interlocuteurs, tels que la famille et les proches, les voisins, les amis et classes concernées, les quartiers. Tous ont leur mot à dire dans la gestion de cette douleur et nous nous sommes efforcés de respecter les valeurs et convictions des uns et des autres. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Le recours à l’interprète en santé mentale : enjeux et problèmes

clinique - profession - accès aux soins - interprétariat - pratiques - représentations

Arnaud BEAL et Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2015

L’impératif du questionnement éthique dans les nouvelles professionnalités : l’exemple de Barcelone

professionalité - pratiques - réseau - éthique - Espagne

José LEAL RUBIO et Alicia ROIG I SALAS - Année de publication : 2008

Virtualité et psychiatrie

accompagnement - virtuel - technologie - soin - pratiques