Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°74 – Vivre le vieillissement (décembre 2019) // Les sans-abri vieillissants du métro parisien

Les sans-abri vieillissants du métro parisien

Odile MACCHI - Sociologue, responsable du pôle Sciences sociales, Pôle observatoire Samusocial de Paris, Paris

Année de publication : 2019

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°74 – Vivre le vieillissement (décembre 2019)

L’âge moyen de décès des personnes à la rue est inférieur à 50 ans, estime le collectif Les morts de la rue (1). Cependant, la proportion de personnes âgées parmi les sans-abri tend à augmenter et cette population connaît un vieillissement prématuré. Celui-ci se traduit, par exemple, par des problèmes physiques limitant les activités quotidiennes (2). La prévalence de limitations physiques fortes est plus élevée chez les sans-abri qu’en population générale et augmente avec l’âge et le temps écoulé depuis la première perte de logement. L’accompagnement des sans-domicile vieillissants interpelle de façon de plus en plus large les professionnels du secteur social et médicosocial, en ce qu’ils constituent « la dernière frange des exclus des dispositifs institutionnels de l’intégration sociale (3) ».

Ce phénomène de vieillissement prématuré à la rue semble encore plus prégnant s’agissant des personnes qui trouvent refuge dans le métro. Le docteur Patrick Henry, qui a créé la première consultation médicale pour les sans-abri à l’hôpital de Nanterre, a souligné les effets délétères du métro tant sur la santé que sur l’inscription sociale de ceux qui y séjournent (4). L’espace métropolitain serait le territoire des plus désocialisés d’entre les sans-abri, désocialisation qui, vue sous un prisme médical, est indissociable d’altérations physiques conséquentes et nécessite un sauvetage d’urgence.

En 2019, l’Observatoire du Samusocial de Paris a mené une enquête sur les sans-abri présents dans le métro parisien (5) qui permet d’examiner plus précisément la situation des sans-abri vieillissants dans le métro. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Les défaillances de l’accompagnement des demandeurs d’asile et leurs conséquences sur la santé mentale

hébergement - logement - précarité - accompagnement - crise

Halima ZEROUG-VIAL, Yvan COURIOL et Nicolas CHAMBON - Année de publication : 2014

Centre Provisoire d’Hébergement. 9 mois pour retrouver sa voix

hébergement - accompagnement - migration

Quentin AVANZO - Année de publication : 2020

Demande d’asile et préoccupation de santé mentale

hébergement - accompagnement - asile - hospitalité