Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019) // Coconstruire et habiter le foyer

Coconstruire et habiter le foyer

Tiphaine BERNARD - Anthropologue Laboratoire AUS Lavue CNRS, UMR 7218, Paris

Année de publication : 2019

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sociologie, Anthropologie

Cahiers de Rhizome n°71 – Habiter, co-habiter (avril 2019)

La résidence sociale en cogestion (1) présentée ici amène à étudier la notion d’« habiter » dans une perspective collective par son caractère innovant dans le paysage de l’habitat en foyer. La définition à partir de laquelle je propose d’interroger l’habiter est tirée du Droit à la ville : l’appropriation par les groupes et les individus de leur condition d’existence (Lefebvre, 1968, p. 17). Cette définition liminaire revêt un sens pertinent relativement aux usages, pratiques et représentations résidentielles du collectif (2) Soninké (de la région du fleuve Sénégal) rencontré en 2013 (3).

Le foyer de travailleurs migrants (FTM), forme d’habitat découlant de l’impératif de logement du milieu des années 1950, avait comme principale perspective la mise à l’abri et le maintien de la force de travail des ouvriers hébergés. Ces hommes immigrés, travailleurs des usines, du secteur du bâtiment et des travaux publics vivaient dans des baraquements, des hôtels meublés, des caves ou des bidonvilles (Levy-Vroelant, 2006). À leur construction, les logements collectifs en foyer étaient spécifiquement réservés à une population masculine célibatairisée. La gestion de ces établissements, comme les cités de transit, était associée à des interventions socio-éducatives, de surveillance et de contrôle (Hmed, 2008 ; Barou, 2012), qui ont cours encore aujourd’hui (Bernardot, 2014, p. 331). Ce type de logement spécifique est décrit par Abdelmalek Sayad (1980) comme un logement d’exception, un logement d’urgence, provisoire, un logement sommaire, pauvre et « éducatif ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

« À la rue avec les chiens, c’est rock’n’roll »

hébergement - animaux - témoignage

Ben - Année de publication : 2019

Coordination des psychiatres libéraux autour de la prise en charge des migrants précaires en Auvergne-Rhône-Alpes.

hébergement - accompagnement - accès aux soins - souffrance psychique - institution - psychotraumatisme - réseau

Nicolas CHAMBON, Maelle CHIRON, Gwen LE GOFF, Julia MAURY DE FERAUDY, Aymeric MONET, Roman PETROUCHINE et Vincent TREMBLAY - Année de publication : 2019

Santé mentale et demandeurs d’asile en Région Rhône-Alpes, Modalités cliniques et interpartenariales.

hébergement - clinique - souffrance psychique - réseau