Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°65-66 – Apprendre le rétablissement (Décembre 2017) // Psychanalyse et rétablissement. Entretien avec Roland Gori

Psychanalyse et rétablissement. Entretien avec Roland Gori

Roland GORI - Psychanalyste, Membre d’Espace analytique, Professeur honoraire de Psychopathologie Clinique à l’Université d’Aix Marseille(1), Marseille

Année de publication : 2017

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie

Rhizome n°65-66 – Apprendre le rétablissement (Décembre 2017)

Rhizome : La psychanalyse s’est originairement fondée sur l’expérience de la cure personnelle, qui fait en théorie de chaque analyste un ancien patient. Quel écho selon vous avec la question du rétablissement ?

« Les diagnostics psychiatriques révèlent autant la culture et l’éthique de ceux qui les portent, que le « vrai » de la souffrance des patients. »

Roland Gori : L’analyse originaire de Freud témoigne qu’il est possible, par le déchiffrage de ses rêves, de ses symptômes, de ses actes manqués et plus généralement de son fonctionnement psychique et relationnel, de se délivrer des « démons » de nos névroses, conflits intérieurs, souffrances. « Créer c’est donner une forme à son destin », disait Camus. Et comme l’écrivait Freud : « le mécanisme psychique de la névrose n’est pas lié à l’invasion d’un trouble morbide, mais était tout prêt dans la structure de notre vie psychique normale(2). » Les diagnostics psychiatriques révèlent autant la culture et l’éthique de ceux qui les portent, que le « vrai » de la souffrance des patients. Dans des témoignages, comme celui de Patricia E. Deegan, nous pouvons lire comment la psychiatrie finit par « médicaliser » nos opacités particulières, désigner comme « pathologiques » nos anomalies singulières : « tout ce que je faisais était interprété à travers les lunettes de la psychopathologie », écrit-elle. Un humain est parfois bien plus malade que la médecine ne le dit lorsqu’il est parfaitement conforme, adapté dans ses comportements aux exigences sociales, indemne de symptômes, adhésif aux normes prescrites. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Mobilisation des savoirs issus de l’expérience avec la maladie dans les formations en santé mentale

rétablissement - formation - savoir expérientiel - pouvoir d'agir

Tim GREACEN et Emmanuelle JOUET - Année de publication : 2013

La psychothérapie au service du rétablissement

rétablissement - psychothérapie

Elodie GILLIOT - Année de publication : 2017

Petite histoire du rétablissement et des médiateurs en santé mentale à Marseille

médiation - rétablissement - savoir expérientiel - professionnalité