Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°61 – Des mondes virtuels ? (Septembre 2016) // Entretien avec Isabel Colón de Carvajal, linguiste

Entretien avec Isabel Colón de Carvajal, linguiste

Isabel COLON DE CARVAJAL - Maître de conférences en Sciences du Langage, École Nationale Supérieure de Lyon

Année de publication : 2016

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Linguistique

Rhizome n°61 – Des mondes virtuels ? (Septembre 2016)

Isabel Colón de Carvajal est spécialiste de l’analyse des interactions orales. Ses dernières recherches portent sur l’usage des jeux vidéo, notamment dans le cadre d’un projet ANR(1) où ils sont étudiés avec des approches différentes.

Rhizome : Que peut dire la linguistique sur la reproblématisation entre le monde réel et virtuel, notamment à partir de vos recherches sur les jeux vidéo ?

Isabel Colón De Carvajal : La frontière est très floue entre le monde virtuel et le monde réel, et diffère selon le type de jeux. Dans les jeux vidéo collectifs, quand un joueur meurt il doit attendre que les autres aient fini de jouer pour pouvoir rejouer. Néanmoins, pendant ce temps d’attente, le joueur joue à autre chose. Nous observons que dans certains jeux vidéo, le réel ne se différencie pas du jeu virtuel. Même le joueur qui a terminé sa partie peut être coach de son copain et ainsi jouer d’une autre manière. Les cadres primaires et secondaires, selon la conceptualisation d’Erving Goffman, sont toujours distingués. La frontière « écran » ne délimite pas l’espace virtuel de l’espace réel. Nous observons une superposition des cadres, et non pas deux cadres distincts, qui évoluent constamment au fur et à mesure des échanges ou des activités. Lors d’une précédente recherche avec visiophone, ou en centres d’appels avec les clients et les opérateurs, cette superposition des cadres était déjà présente(2). Par exemple, l’opérateur est dans un espace professionnel avec des gens autour de lui, il s’agit ici du cadre principal de l’activité avec le client. Ce cadre se superpose avec des conversations parallèles, notamment avec un collègue présent. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Edito

précarité - addictions - drogues - usagers - risques

Nicolas CHAMBON et Christian LAVAL - Année de publication : 2016

La rue comme addiction

hébergement - habiter - témoignages - rue - accompagnement - addictions

Jean-François KRZYZANIAK - Année de publication : 2019

L’addiction, un concept neuf pour une clinique nouvelle ?

clinique - addictions - soin - politique