Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°43 – La mondialisation est un déterminant social de la santé mentale (Janvier 2012) // Les migrations internationales, un enjeu mondial

Les migrations internationales, un enjeu mondial

Catherine WIHTOL DE WENDEN - Directrice de recherche au CNRS (CERI)

Année de publication : 2012

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Sciences politiques, PUBLIC MIGRANT

Rhizome n°43 – La mondialisation est un déterminant social de la santé mentale (Janvier 2012)

La mondialisation des migrations fait partie de ces globalisations contradictoires, où le développement d’un phénomène à l’échelle mondiale vient contredire le bien fondé d’autres logiques. Les configurations qu’elle emprunte sont le reflet d’un ensemble de défis mondiaux, politiques, économiques, démographiques, culturels, environnementaux qui témoignent des inégalités d’un monde pourtant de plus en plus interdépendant.

La mobilité menace l’Etat-nation, même s’il résiste fortement. Le nomadisme et la circulation migratoire deviennent les figures de l’hyper modernité, les phénomènes migratoires se diversifient, depuis le nomadisme jusqu’à la sédentarisation, les identités se transforment, la notion d’intégration entre en crise, des termes comme le multiculturalisme, les discriminations positives ou le co-développement vieillissent, laissant la place au cosmopotisme, au transnationalisme, aux politiques diasporiques des Etats de départ et à la gouvernance multilatérale. L’impact de la crise de 2008 invite aussi à revoir certaines analyses tandis qu’émergent, à l’échelle mondiale, le droit de migrer et une demande diffuse de démocratisation du droit à la mobilité.

En ce début du vingtième siècle, les migrations se sont mondialisées. Avec 214 millions le nombre de migrants internationaux en 2009[1], soit 3% de la population mondiale, un chiffre qui a triplé depuis quarante ans, presque toutes les régions du monde sont concernées, soit par l’arrivée, soit par le départ, soit par le transit de migrants alors qu’il y a trente ans, seuls quelques pays du monde étaient impliqués. Cette mondialisation des flux se caractérise par la venue récente d’étrangers dans des pays avec lesquels ils n’avaient pas de liens antérieurs, soit sous la forme du « saupoudrage » de nationalités diversifiées, soit par la construction de « quasi diasporas » grâce à des réseaux transnationaux puissants, soit par la perpétuation des anciens « couples migratoires » des migrations post-coloniales, ou d’anciens « travailleurs hôtes ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Vulnérabilités et demande d’asile (6 décembre 2017)

accès aux soins - exil - migrations - asile - accueil - vulnérabilité

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2017

Femmes en exil (6 octobre 2016)

traumatisme - accompagnement - exil - migrations - asile - violence - victime

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2016

Récits, interprétations et situations, ANR Remilas (5 octobre 2018)

exil - migrations - asile - interprétariat - professionnalité - traduction - récit