Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°37 – De l’exil à la précarité contemporaine, difficile parentalité (Décembre 2009) // Mères en exil : soins et travail en réseau

Mères en exil : soins et travail en réseau

Claire MESTRE - Psychiatre et anthropologue, Présidente de l’association Mana, CHU de Bordeaux
Estelle GIOAN - Psychologue clinicienne, association Mana
Bérénise QUATTONI - Psychologue clinicienne, association Mana

Année de publication : 2009

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie, Anthropologie, Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES, PUBLIC MIGRANT, Demandeurs d'asile

Rhizome n°37 – De l’exil à la précarité contemporaine, difficile parentalité (Décembre 2009)

La pratique des soins transculturels nous amène à être attentives aux multiples difficultés qu’accumulent nos patients ; les femmes demandeuses d’asile, victimes de traumatismes graves sont tout particulièrement vulnérables tant du point de vue social que psychique. Et quand elles accueillent un enfant, les vulnérabilités se potentialisent les unes aux autres, jusqu’à mettre en péril leur santé psychique et par ricochet celle de leur bébé. Nous proposons de réfléchir, à partir de notre expérience clinique transculturelle, sur l’accueil, le soin psychothérapeutique et l’accompagnement des mères, qui arrivent le plus souvent seules et qui ont subi des traumatismes psychiques graves avant ou pendant la grossesse.

Progressivement nous avons mis en place un dispositif de soin, mais aussi un réseau nous permettant de travailler dès la maternité à repérer les femmes en souffrance, en collaboration avec les foyers, les travailleurs sociaux et les professionnels qui s’en occupent. Car le travail s’étire dans plusieurs directions : vers la mère, mais aussi dans ses relations avec son bébé et avec les différentes institutions qu’elle va rencontrer. Ainsi, parmi tous les facteurs de détresse, nous connaissons parfaitement ceux qui sont générés par la violence institutionnelle et la négligence des relations entre les professionnels. De plus, la symptomatologie de la souffrance psychique emprunte des expressions variées qui le plus souvent ne rentrent dans aucune grille nosographique, cependant qu’elle est le signe d’un danger et parfois d’une urgence. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Traumatisme et résilience

traumatisme - soutien - résilience

Boris CYRULNIK - Année de publication : 2018

La victimité, émergence d’un processus et d’un dispositif

traumatisme - clinique - victime - victimologie

Pascal PIGNOL et Loïck M. VILLERBU - Année de publication : 2009

L’ange de l’histoire, le chien et le cheval

traumatisme - animaux