Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°29 – Le voisinage et ses troubles (Décembre 2007) // Terreur et tremblements, des jeunes sur les toits

Terreur et tremblements, des jeunes sur les toits

Claire DUROZARD - Psychologue clinicienne, Lyon

Année de publication : 2007

Type de ressources : Rhizome - Thématique : SCIENCES HUMAINES, Psychologie

Rhizome n°29 – Le voisinage et ses troubles (Décembre 2007)

Si la recherche en sciences humaines implique la subjectivité du chercheur et si l’objectivation demeure une illusion dont il faut se départir, il est néanmoins, des objets qui engagent singulièrement notre subjectivité. Parce que nous avons nécessairement des voisins, et que nous sommes donc, accessoirement, des voisins pour nos voisins, la question des troubles du voisinage, en tant qu’objet de recherche, nous interpelle au plus intime de nous-mêmes, dans ce qui fonde nos liens aux autres. Ces autres, que la proximité spatiale nous impose comme voisins, et dont nous ne nous sentons pourtant pas nécessairement proche, c’est à dire au point de reconnaître en eux une suffisante proximité psychique, fondement de l’identification.

Travailler, en tant que chercheur sur cette « expansion dérangeante de l’intime »[1] que constituent les troubles du voisinage, nécessite donc d’articuler différents niveaux d’implication. Ne pouvant nous défaire complètement de ce que nous sommes, et, nous l’avons vu c’est même un pré-requis dans le champ des sciences humaines, il s’agit donc ici de tenter de faire voisiner sans trop de conflictualité, la sphère du privé – celle qui convoque le voisin en nous – et du professionnel, celle qui fait déjà cohabiter le chercheur et le clinicien. La situation que je vais exposer ici m’implique avant tout en tant que témoin, mais c’est néanmoins avec mon regard de clinicienne que je la développe et tente d’en proposer une intelligibilité, dans l’après-coup de la recherche et en étayage avec ma pratique auprès d’enfants et d’adolescents qui présentent des troubles du comportement, dits « anti-sociaux ». (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Paroles d’accompagnés

logement - accompagnement - insertion

Agnès VOISIN - Année de publication : 2005

Dans la boite noire du diagnostic social. La construction des situations de ménages par des intervenants sociaux pour décider de l’attribution d’un logement

logement - accompagnement - professionnalité

Vanessa BROSSARD - Année de publication : 2014

Les défaillances de l’accompagnement des demandeurs d’asile et leurs conséquences sur la santé mentale

hébergement - logement - précarité - accompagnement - crise