Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°19 – Psychologues en tension (Juin 2005) // Y a t-il une psychologisation des formations au travail social aujourd’hui ?

Y a t-il une psychologisation des formations au travail social aujourd’hui ?

François CHOBEAUX - Directeur du département des politiques sociales des CEMEA, Paris

Année de publication : 2005

Type de ressources : Rhizome - Thématique : TRAVAIL SOCIAL

Rhizome n°19 – Psychologues en tension (Juin 2005)

A l’ère du chômage de masse, de la pénurie de logements sociaux et de l’absence de perspectives collectives d’avenir, la transformation de la question sociale en autant de questions personnelles que d’usagers a un bel avenir. Psychologiser les accompagnements avec une cuisine professionnelle faite de résilience, de remobilisation et de contrats sur projets se porte alors très bien. Et cela évite de se poser des questions sur les deux autres composantes d’une situation sociale : les effets du contexte global, et les effets de la proximité familiale, spatiale, territoriale. De toute façon comme professionnellement on n’a pas barre sur ces deux aspects, il ne reste que l’individu comme base de travail. Des professionnels s’y retrouvent ; des employeurs et des tutelles également.

Il n’y aurait alors qu’un pas de plus à faire pour soupçonner le système de formation des travailleurs sociaux de cautionner cette évolution, voire de la renforcer. Ce n’est pourtant pas le cas.

Les textes qui fondent les contenus des diplômes de niveau III qui font le cœur des professions sociales (assistants de service social, conseiller en éducation familiale et sociale, éducateur spécialisé, diplôme d’état relatif aux fonctions d’animation) sont assez équilibrés entre sciences sociales, sciences humaines, sciences politiques et juridiques. Ceci comme une grande réponse à la recherche permanente des causes, des explications et des moyens d’agir, en prenant en compte à la fois l’individuel et le global. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

De l’interprétariat dans le soin des patients allophones : Réflexions autour de la formation, les enjeux de professionnalisation et de reconnaissance des interprètes en santé.

formation - accès aux soins - interprétariat - professionnalité - traduction - réseau

Aurélie BONNEAUD - Année de publication : 2016

Former en glissant du statut d’expert à celui de patient

Groupe d'entraide mutuelle (GEM) - formation - savoir expérientiel - stigmatisation

Marianne SCHOENDORFF - Année de publication : 2015

Programme du DIU « Santé, Société et Migration » de l’année 2020-2021

formation - accompagnement - migration - santé