Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°12 – La victimologie en excès ? (Juillet 2003) // Le thème de la victime confronté à la parabole du bon samaritain

Le thème de la victime confronté à la parabole du bon samaritain

Jean FURTOS - Psychiatre ORSPERE-ONSMP

Année de publication : 2003

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°12 – La victimologie en excès ? (Juillet 2003)

Disons le d’emblée, la lecture proposée par Paul Thibaud[1] n’a rien de confessionnelle, elle utilise le texte biblique dans une perspective anthropologique et humaniste. Dans la même perspective, le texte du bon samaritain est d’ailleurs souvent cité dans divers domaines anthropologiques, par exemple en tant que fondement éthique de l’obligation juridique « d’assistante à personne en danger[2] ».

Le texte évangélique dont il est question est un commentaire de l’obligation de l’Ancien Testament[3] : « tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lévitique 19, 17-18), obligation qui a, dans son contexte d’origine, une valeur communautaire : le prochain est le compatriote (ou l’étranger s’il est accueilli).

Selon de nombreux commentateurs, l’évangile ferait passer cette obligation communautaire dans un champ universaliste : l’autre, le prochain, c’est tout homme. Or, Paul Thibaud conteste une lecture universalisante abstraite, qui pourrait déboucher sur des obligations elles-mêmes abstraites. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Une catégorie qui gomme les identités

exclusion - catégorie - solidarité - identité - appartenance

Marie-Odile DUFOUR - Année de publication : 2007

Épuisement des réseaux de solidarité primaire : le parti pris de l’étayage

souffrance psychique - réseau - crise - solidarité - partenariat

Mylène FRAPPAS - Année de publication : 2011

La fin de l’asile ? Un parcours d’indésirables

exil - asile - solidarité - errance - politique