Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°13 – Transparence, Secret, Discrétion (Octobre 2003) // Existe-t-il une parole libre pour un réfugié victime ?

Existe-t-il une parole libre pour un réfugié victime ?

Pierre DUTERTE - Médecin Directeur de l’association Parcours
Sokhna FALL - Thérapeute familiale

Année de publication : 2003

Type de ressources : Rhizome - Thématique : PUBLIC MIGRANT

Rhizome n°13 – Transparence, Secret, Discrétion (Octobre 2003)

L’impossible et la nécessité

« Ne me demandez pas de rééditer par des mots ce que j’ai subi des jours des semaines des années durant ». Daouda M. demandeur d’asile débouté.

« Tait ce que tu sais sur ce que je t’ai fait pour savoir ce que tu as fait » dit le tortionnaire.

« Si je ne sais pas tout ce qu’on vous a fait je ne pourrai rien faire pour vous » dit le travailleur social.

« Dites-nous ce qu’on vous a fait pour qu’on sache quoi faire de vous » dit l’Officier de Protection.

« Parlez de ce que l’on vous a fait pour ne plus souffrir de ce que vous faites » dit le « psy ».

Existe-t-il une parole libre pour le réfugié victime ?

Le réfugié sait que le mot « prison » enferme, que « cigarette » brûle, que « coup » blesse et que « viol » déchire. Bien souvent, nos patients nous paraissent pris dans une nasse : à cette peur d’éprouver à nouveau la terreur, la souffrance, le dégoût… s’ajoute le doute sur leur crédibilité. Ils se taisent de peur de ne pas être crus ; piégés qu’ils sont par la stratégie du bourreau dont l’ « inimaginable » violence, plus encore que les menaces, cadenasse les lèvres de la victime sur ce qui est devenu « l’indicible ».

Qui suis-je pour l’avoir vécu, suis-je fou de l’avoir vécu ou suis-je fou de croire l’avoir vécu ? Et comment en parler sans paraître fou ? (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Les traumas des enfants victimes de violences : un problème de santé publique majeur

traumatisme - enfance - violences - offre de soin

Muriel SALMONA - Année de publication : 2018

Les professionnels “aux frontières“

traumatisme - accompagnement - souffrance psychique - Belgique - personnes exilées

Alain VANOETEREN - Année de publication : 2005

A quelles conditions la santé mentale peut-elle soutenir des droits subjectifs ?

traumatisme - intervention - clinique - exil - asile - droit