Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°10 – La psychiatrie publique en questions – 3ème volet : Au milieu du gué (Décembre 2002) // Dépasser ce qui reste encore marqué du sceau de la malédiction

Dépasser ce qui reste encore marqué du sceau de la malédiction

Pierre BAUD - responsable UNAFAM[1] , délégation de la Drôme

Année de publication : 2002

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°10 – La psychiatrie publique en questions – 3ème volet : Au milieu du gué (Décembre 2002)

Les familles et les malades sont de plus en plus informés des progrès de la médecine dans le domaine de la psychiatrie, ils en attendent le soulagement de leurs souffrances et une aide pour retrouver une place normale dans la société.

Dans la détresse qui est la leur, lors de l’apparition de la maladie, le malade et sa famille souhaitent l’écoute la plus attentive possible. Le malade et son entourage ont affronté la maladie depuis des semaines, voire des mois avant de se résoudre à consulter le milieu psychiatrique, milieu encore marqué du sceau de la malédiction.

Cette écoute devrait aboutir dans les meilleurs délais à un avis donné en termes clairs à l’intéressé et à sa famille. Il est regrettable que dès l’admission, du fait de l’âge légalement adulte du patient, l’entourage soit parfois écarté alors qu’il va être mis à contribution tout au long de la maladie.

Nous souhaitons que l’hospitalisation permette :

  • de donner un diagnostic, un pronostic et un traitement, et de faire participer le malade et son entourage. Malade et entourage doivent partager avec les soignants leurs craintes, leurs hésitations, leurs incertitudes, leurs espoirs …
  • de mettre en place, dès l’entrée du malade à l’hôpital, une équipe d’accompagnement où la famille puisse avoir sa place. Cette équipe aidera le malade à connaître les mécanismes de la maladie, à apprendre à vivre avec elle, à la maîtriser au mieux … pour construire sa vie. La famille est essentielle dans cet accompagnement aux cotés d’une équipe pluridisciplinaire qui devra être formée avec l’aide des médecins hospitaliers. (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

L’accompagnateur : le musicien du présent

accompagnement - thérapie - musique

Stéphane CHEMLA - Année de publication : 2005

L’accompagnement thérapeutique devient-il impossible en psychiatrie ?

management - accompagnement - gouvernance

Pierre MORCELLET - Année de publication : 2012

Transgression validée

accompagnement - autonomie - institution