Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°4 – Précarité visible, précarités invisibles (Mars 2001) // De l’exclusion pathogène au syndrome de l’exclusion

De l’exclusion pathogène au syndrome de l’exclusion

Jean MAISONDIEU - Psychiatre des Hôpitaux Centre Hospitalier de Poissy St Germain en Laye

Année de publication : 2001

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°4 – Précarité visible, précarités invisibles (Mars 2001)

Tout groupe humain fonctionne à l’exclusion et à l’inclusion.

Ceux qui y trouvent place (les inclus) se définissent et se reconnaissent entre eux à partir de caractéristiques communes fixées conventionnellement. Ceux qui ne présentent pas ces caractéristiques sont exclus et leur exclusion n’est pas pathogène.

Il y a un seul groupe auquel on ne peut pas ne pas appartenir et que l’on ne peut absolument pas quitter de son vivant : le groupe naturel que constitue la famille humaine. A l’intérieur de ce groupe, les démocraties constituent autant de sous groupes au sein desquels, au nom de la fraternité, chaque citoyen se doit de posséder sa place :

  • Place dans la réalité concrète.
  • Place dans le champ des échanges symboliques : tout citoyen est l’interlocuteur potentiel de tous les autres qui le reconnaissent comme leur égal et leur semblable.

Ici l’exclusion est pathogène parce qu’elle est liée à l’escamotage de la place de certains citoyens : les laissés pour compte de l’Economie. Bien qu’ils soient toujours officiellement des citoyens à l’égal des autres, ils se retrouvent illégitimement dans un espace virtuel situé en deçà des limites de l’humanité mais au-delà les limites de la société des inclus dont l’accès leur est interdit de fait (faute de place). (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Le sujet entre offre et demande

exclusion - souffrance psychique

Jean MAISONDIEU - Année de publication : 2000

Le monde de l’exclusion et le monde de la haute performance, une rencontre. (21 octobre 2010)

précarité - exclusion - accompagnement - migration

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2010

Le silence de Ham

exclusion - rue - hôpital - asile - insertion - logement d'abord