Vous êtes ici // Accueil // Publications // Rhizome // Rhizome n°1 – Interpellations (Avril 2000) // Lorsque le travailleur social n’idéalise plus la psychiatrie

Lorsque le travailleur social n’idéalise plus la psychiatrie

Marie-Claire VERGER - Assistante sociale, Conseil Général du Rhône

Année de publication : 2000

Type de ressources : Rhizome - Thématique : Psychiatrie, TRAVAIL SOCIAL, SCIENCES MEDICALES

Rhizome n°1 – Interpellations (Avril 2000)

Le constat est unanime chez les travailleurs sociaux : les problèmes de santé mentale sont en augmentation incessante, en nombre et en gravité, ceci depuis plusieurs années. Leurs manifestations évoluent et s’expriment de plus en plus sur le terrain social, à tel point qu’elles sont devenues une caractéristique du travail social au quotidien.

Les symptômes et les problématiques sont variés : de la personne angoissée qui appelle 15 fois le service dans la même journée, au chômeur de longue durée destructuré, en passant par la problématique familiale d’un toxico jusqu’au malade mental avéré, il y a un éventail large des souffrances rencontrées, souvent aiguës, et devant lesquelles le travailleur social est vite démuni.

La difficulté majeure que nous rencontrons est de permettre à la personne d’accéder au soin. Rares sont celles qui ont une demande formulée en bonne et due forme.

Comment tenir la relation avec des personnes en grande souffrance psychique ?

Je crois pouvoir dire que le travailleur social n’idéalise plus le psychiatre mais il a des demandes nouvelles à lui formuler.

Il nous faut actualiser nos connaissances et réfléchir à nos pratiques professionnelles face à cette souffrance. Pour cela, nous n’avons pas seulement besoin du classement nosographique des maladies mentales mais nous avons une attente d’un travail avec des cliniciens. Par exemple, comment conduire un entretien social avec une personne délirante ? A quoi faut-il veiller ? Que faut-il éviter ? (…)

Télécharger l’article en version PDF

Publications similaires

Création d’une Unité Mobile d’Action Psychiatrique Pour Personnes Précarisées à Rouen

précarité - prévention - réseau

UMAPPP (Rouen) - Année de publication : 2000

Les possibilités d’une rencontre

clinique - précarité - professionnalité

Emmanuel EPARVIER - Année de publication : 2012

Ville, espaces et précarité : l’urbain contre la santé mentale… tout contre ?

précarité - ville